Prom'nons-nous dans les bois...

Aller en bas

Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Elia le Sam 20 Sep 2008 - 1:31

[Ça me déprime trop de voir tous ces sujets trèfles vides, alors je m'en vais peupler ça un peu, en attendant de trouver quelqu'un pour y répondre XD]

Avez-vous déjà vu un renard dans un état d'ébriété avancé, par exemple après avoir mangé une proie dont la viande était un peu avancée ? Non ? Vous devriez, le spectacle n'est pas inintéressant... Il avance, dans une sorte de danse, trébuchant sur une patte pour se rattraper sur celle d'en face, elle-même un peu hésitante... De par sa nature de quadrupède au sol, l'animal peut, contrairement à un bipède ou un animal grimpeur, conserver son équilibre dans son milieu jusqu'à une alcoolémie approchant de peu le seuil d'évanouissement. Cependant, cela ne préserve aucunement l'animal des autres effets d'une telle concentration d'alcool dans le sang...

Ainsi, dans le cas du spécimen de renarde qui nous intéresse, il faisait particulièrement dans l'originalité selon les critères de son espèce, puisqu'autant qu'on pouvait en juger, elle était selon toute apparence en train d'ululer de façon aussi fidèle que le permettait l'appareil vocal du renard la célèbre chanson paillarde du Hérisson, offrant ainsi un spectacle aussi étonnant qu'instructif aux spectateurs. Il faut dire qu'Elia se sentait bien...

Elle avait un peu plus tôt expérimenté avec des amis une nouvelle substance de sa fabrication née d'un mélange d'extrait de mûres et de fraise des bois, de kir, et d'un peu d'alcool pur (pour un remarquable titre en alcool final de 57%). Si le dosage relatif des fruits restait à étudier davantage, le mélange s'était cependant révélé plutôt savoureux, assez pour que le groupe décide solennellement de risquer sa vie et son intégrité physique pour vérifier qu'il n'était pas toxique à forte dose.
L'expérimentation s'était donc jouée sur la totalité du petit fût de chêne obtenu par Elia à la fin de ses distillations et mélanges, ponctuée par une ambiance riche en remarques profondes et philosophiques, pour une conclusion finale positive vis-à-vis de l'avenir du breuvage, à la suite de quoi ceux qui étaient encore en train de marcher et de regarder la hauteur du soleil dans le ciel étaient vite retournés vaquer à leurs occupation, d'une démarche hésitante voire titubante, remerciant une Elia particulièrement rouge et hilare de leur avoir ainsi permi de servir la science.
Restée seule avec une bande d'ivres morts, Elia s'était dit qu'il aurait été fort dommage de terminer sagement et ordinairement une soirée si bien commencée, aussi avait-elle, au lieu de rentrer chez elle, décidé de voir quelle distance un renard titubant pouvait parcourir dans la forêt avant de s'effondrer.

Et c'est ainsi qu'elle en était arrivée là, à trottiner d'un pas peu assuré, à chantonner, lorsqu'un arbre surgit brusquement devant elle pour mettre un rapide et violent terme à ce qui s'apparentait désormais à du tapage nocturne...

Lorsqu'Elia se réveilla une dizaine d'heures plus tard, elle constata plusieurs choses : que sa tête donnait l'impression d'exploser, qu'elle était allongée au pied d'un arbre en pleine forêt, qu'elle ne se souvenait plus précisément comment elle était arrivée là, et donc, pour conclure, qu'elle était potentiellement perdue en plein bois sans savoir ou elle était.

L'avenir proche s'annonçant fort difficile à vivre, Elia soupira. Et un renard qui soupire est un autre de ces spectacles auquel vous devriez assister au moins une fois dans votre vie...
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Ely Julia le Sam 27 Déc 2008 - 2:01

Et tournes, tournes... Ne t'arrêtes pas !

Comme il fait beau ce matin ! Comme les couleurs sont belles !
C'est la forêt, la forêt qui s'éveille... Elle murmure des choses : des mots d'amour, des promesses, des promesses de bonheur et d'avenir, d'avenir avec toi...
Le vent les amènent jusqu'à son oreille. Et elle rit, elle rit...

Son rire vole dans la forêt, petit oiseau de joie, heureuse et lumineuse !

Comme elle est belle quand la lumière du matin vient zébrer son visage aux joues de pêche et glisse sur ses cheveux châtains, presque chocolat. Ses longues mèches s'envolent quand elle danse et sa jupe bleue vole et se soulève quand elle tourne. C'est une belle demoiselle qui danse hors des sentiers battus. Ses lèvres roses semblent embrasser l'air du matin comme si elle voulait mordre la vie, croquer le ciel à pleine dent. Elle a les yeux grands ouverts dans la lumière, et le ciel semble si haut, si clair ! Les couleurs tournent si vite qu'elles se mélangent, se confondent autour d'elle : le cuivre, l'or, le rouge, le brun de la terre... et elle, elle tourne encore et encore ! Elle danse et court la belle enfant !

Elle a l'air si jeune, ne trouves tu pas ? Elle a des étoiles dans les yeux et elle rit ! C'est une amoureuse, tu vois ? Comme Alice, nôtre belle Alice ! Elle riait, elle aussi ! Oui, elle riait beaucoup ! Et elle dansait, dans ses belles robes !
Regarde cette jeune fille ! Elle aime les matins... Comme elle est heureuse ce matin ! Heureuse de vivre, heureuse de pouvoir respirer l'air du matin, l'air de la forêt, de pouvoir encore croquer la vie à pleine dent et de savourer l'instant !
heureuse de pouvoir aimer !

Ely... Ely Julia... Mais que fait-elle si loin de sa boutique ? Cela fait si longtemps que nous ne l'avions pas vu dans ses bois. C'est ce beau matin qui l'a conduit ici, ce beau matin qui remplit son cœur de joie comme vous le remplissiez d'amour autrefois. Une joie nouvelle l'emporte, la fait tourner et danser, remplit à nouveau la forêt de son rire. Un si joli rire ! C'est le bonheur d'être en vie, la joie de toutes les possibilités, de tout ce qu'elle a encore à découvrir ! Comme elle est jolie quand elle est heureuse ! Cela faisait si longtemps...
Nous avions cru ne plus jamais entendre son rire, nous avons cru que nous ne pourrions plus jamais la voir aussi heureuse après avoir pleurer tant de larmes... Mais elle est revenue. Et de nouveau son rire emplit nos oreilles et étire de grands sourires sur nos visages. De nouveau sa belle silhouette danse dans la lumière qui perce à travers les feuillages en faisant voler ses jupes et ses longs cheveux ! La forêt elle-même en frémi de bonheur !
Ely Julia est amoureuse ! Amoureuse de la vie !

A force de danser, ses tours lui avait donné le tournis, et cela la faisait rire. Lorsque son rire cessa, qu' Ely s'arrêta de tourner elle vit au bout de quelques minutes un beau renard roux, tout seul au pied d'un arbre. Cette vision lui fit chaud au cœur. Elle eu, Dieu seul sait pourquoi, un élan de sympathie pour lui(non, elle n'avait rien pris d'illicite...). La jeune femme était juste heureuse d'avoir la chance de rencontrer ce renard si beau. Il y avait en lui quelque chose d'amical... il n'avait vraiment pas l'air dangereux ou méchant. Ely avait juste envie d'aller à la rencontre de ce bel animal. Cela lui semblait si triste qu'il soit tout seul.
Elle avança donc vers lui, et sortit d'une des poches de son manteau un bonbon enrobé dans un papier d'argent. Elle défit le papier et tendit timidement au renard une petite boule rose et sucrée en lui adressant un sourire.

"Bonjour toi ! Que fais-tu tout seul ? Tu ne serais pas perdu qu'en même ?"
avatar
Ely Julia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 27
Localisation : trop loin de tes bras et rêvant à tous les moyens de te rendre heureux...
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Elia le Mar 6 Jan 2009 - 19:40

La renarde se frotta les yeux tout d'abord. Puis, constatant que la femme semblant tout droit sortie d'un film pour enfant pique était toujours là, elle eut un mouvement de recul : cette personne était manifestement dérangée mentalement ou sous l'effet de substances étranges...
Constatant que ladite personne avait l'air très inoffensive, Elia renifla prudemment ce qu'elle lui tendait. Hummm... Elle en avait déjà mangé des comme ça quand elle était plus jeune, et ça n'avait toujours pas l'air déplaisant du tout ! Elle n'en fit qu'une bouchée, même si c'était bien entendu du travail d'amateur comparé à ses propres réalisations, se promettant de retrouver cette recette, l'améliorer, et distribuer le résultat aux enfants.

La dégustation achevée, la renarde recommença à s'intéresser à la personne, essayant de comprendre ce qui la mettait dans un tel état. Elle approcha le museau et commença à renifler un bon coup, à la recherche d'une trace odorante de la drogue employée. Éternua. Maudit tous les amateurs et fabricants de parfums de la terre qui inséraient dans leur produit des quantités d'éthanol susceptibles d'assommer un éléphant. Se résigna à approcher sa tête du visage de la jeune femme, et, avec une extrême prudence, tenta de passer un coup de langue sur la joue de la jeune femme à la recherche de traces de cocaïne, espérant que son comportement ne passerait que pour une marque d'affection canine.
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Miaou... <3 Je suis et_ je le crains_ resterais toujours trop sentimentale... ^^"

Message par Ely Julia le Mer 7 Jan 2009 - 22:59

http://fr.youtube.com/watch?v=sdGR_9kwj-w&feature=channel

"Kyaa ! Tu es trop mignonne !" miaula la jeune fille.
En un instant, la renarde s'était retrouvée emprisonnée dans les bras de la demoiselle (sobre de toutes substances. Si, si, c'est la vérité...) qui la calinait et la cajolait, le visage enfouit dans le cou du renard et ses doigts de jeune fille pure et innocente courait dans sa belle fourrure. L'animal s'agita, sûrement pour éviter de se faire étouffer, chercha quelque chose, puis en désespoir de cause, se libérera de l'emprise d'Ely.


"On dirait que tu n'as pas trouvé ton bonheur avec moi !"

Elle sortit sa petite boîte de fer contenant les bonbons framboise. "J'ai bien peur de n'avoir que ça. Je n'ai pas de jambon pour toi !... J'aimerais avoir de quoi faire ton bonheur à toi, tu ne demandes rien... enfin, je crois."
Sautant du coq à l'âne, elle ajouta :" J'aimerais bien manger une pêche ! C'est tellement délicieux à savourer !..."

Ely s'était allongée dans l'herbe les yeux vers le ciel, un sourire s'épanouissant sur son joli visage. Elle se tourna vers le renard avec un sourire :

"Dis, si tu étais une carte, tu me trouverais jolie ?"


Dernière édition par Ely Julia le Mar 13 Jan 2009 - 0:40, édité 1 fois
avatar
Ely Julia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 27
Localisation : trop loin de tes bras et rêvant à tous les moyens de te rendre heureux...
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Elia le Jeu 8 Jan 2009 - 0:16

Elia avait arraché une touffe d'herbe et la mâchonnait distraitement en écoutant la tirade d'Ely... Un des réflexes inhérents au renard. Ce n'était certes pas du tout son genre d'espionner les gens, et jamais elle ne se le serait permis, mais... Ça avait un côté à la fois instructif et ludique d'écouter ce que disaient les gens lorsqu'ils se croyaient seuls ! Et face à la portée auditive du renard, peu nombreux étaient ceux qui pouvaient se prétendre vraiment seuls...

Mais en l'occurrence, objectivement, elle trouvait sa position un peu lassante. En tant qu'humaine, aurait-elle voulu répondre à Ely la réponse qu'il convient dans un tel cas ("Tu te poses trop de questions ! Occupe-toi de vivre ta vie au lieu de te torturer sur tout et n'importe quoi !"), elle ne pouvait le faire sans se mettre dans de sales draps. Sa part renarde, elle, trouvait ça extrêmement lassant et n'avait qu'une envie : aller voir ailleurs. Mais il apparaissait évident que cette jeune femme étaient la voie vers la sortie de la forêt, aussi fallait-il rester à proximité.

Cependant, quand Ely posa sa question, Elia ne put se retenir de répondre :

"Hum... Eh bien ma foi je serais un mec je te trouverait peut-être pas mal, mais à dire vrai, telle quelle, t'es pas vraiment mon genre..."

Inutile, je pense, de préciser qu'après passage par un gosier de renard, ça ressemblait surtout à un lourd baîllement. S'amusant comme une folle, Elia entraîna Ely dans cette hypothèse en posant sa tête sur sa cuisse et en fermant les yeux...
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Ely Julia le Mar 13 Jan 2009 - 0:52

Ely jeta un regard désespéré à la renarde qui semblait se lasser autant qu'elle.
"Bon d'accord..."
La jeune fille se leva, nettoya sa robe et lui lança avec un beau sourire :
"Je ne sais pas ce que tu en penses, mais j'ai une boutique à ouvrir, alors il va falloir que je m'en aille ! Et puis toi, tu as sûrement tes petites affaires à mener !"

En ramassant sa boîte, elle se dit, tout haut, qu'il faudrait qu'elle achète d'autres bonbons. Elle en avait acheté une fois de très bons à une vendeuse très commerçante à l'heure de la sortie des écoles... Il faudrait qu'elle la retrouve...

Sa boîte dans sa poche, Ely s'éloigna et avec un geste de la main quitta la jolie renarde.

"Bye, trésor ! A la prochaine !"
avatar
Ely Julia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 27
Localisation : trop loin de tes bras et rêvant à tous les moyens de te rendre heureux...
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Elia le Mar 13 Jan 2009 - 10:06

*Ah, bah quand même !*

Elia attendit un peu que la jeune femme soit hors de portée de vue. Puis, d'un pas feutré, commença doucement à suivre sa piste à l'oreille. En espérant que la jeune fille habitait du bon côté du bois...

Au fil de sa marche lente et délicate, elle se rappela soudain l'avoir déjà croisée à la sortie d'une école, alors qu'elle s'occupait à assurer la publicité de sa boutique...
S'était-elle montrée aussi... ingénue ? Guillerette ? Cinglée ?

Elia ne s'en souvenait pas. Elle était debout depuis trop peu de temps pour ça.
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prom'nons-nous dans les bois...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum