Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Aller en bas

Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Message par Robert Begarion le Mer 24 Sep 2008 - 20:38

Nom : Begarion

Prénom : Robert

Sexe : Masculin

Groupe : Cœurs

Âge : 21 ans

Poste : Dix/Huit (à voir...)

Métier : Chevalier, pourvoyeur éxécutaire royal

Goûts : Sire Begarion, en bon paladin de première classe (avec mention) apprécie que tout soit propre, rutilant et chatoyant autour de lui. Il aime les armures bien lustrées, les bannières joliment bigarrées ondulant sous le vent et les épées qui font un beau bruit quand elles sortent du fourreau. Concernant ses préférences alimentaires, il nourrit un fort attrait pour le gros gibier (sanglier, cerf, bison), d’autant plus savoureux qu’on l’a chassé soi-même (les quinzaines de rabatteurs, de débusqueurs, de valets de pied et de porte lances ne comptent bien évidemment pas) Sa passion pour les joutes n’a d’égale que sa propension à en sortir vainqueur avec toute la superbe qui se doit, et courtiser longuement les gentes damoiselles innocemment égarées sur son chemin n’est pas pour lui déplaire davantage.

Pouvoirs : Comme chacun des mâles Begarion depuis des temps immémoriaux, Robert détient le plein pouvoir de l’Acier Valyrien, qui lui permet d’exploiter la force inhérente à son épée. Lorsque la lame de métal volcanique est lourdement chauffée par le pouvoir, elle peut absorber superficiellement l’identité des matériaux qu’elle croise. Cela peut suffire à forer une brèche dans une armure comme à s’approprier diverses propriétés physiques de l’objet. Le matériau de la lame étant unique en son genre, il retourne progressivement à son état initial une fois le pouvoir relâché.

Le second pouvoir (personnel, celui-ci) permet à Robert de nimber son armure de flammes tournoyantes, qui créent de puissantes perturbations calorifiques. Il peut alors employer les ascendances thermiques à se mouvoir plus vite et plus librement, ainsi qu’à bondir de manière spectaculaire, lui faisant presque oublier l’encombrement de son lourd harnois. Et puis accessoirement, les flammes, ça brûle l’adversaire au contact.

Animal : Une puissante tortue terrestre à l’allure de tank médiéval, d’un mètre quarante de haut et à la carapace soigneusement polie et miroitante.

Psychologie : Chevaleresque dans l’âme, son indéfectible loyauté va néanmoins avant tout à son suzerain, Sa Majesté le Roi de Cœur, quelle que soit la morale promulguée et suivie (ou non) par celui-ci. Il a une très haute opinion de lui même et de ses mérites, ce qui offre pour conséquence directe une tendance à déprécier la valeur d’autrui. Sa tolérance de l’outrage tient habituellement bon le temps d’une provocation en duel en bonne et due forme, du moins si le faquin en vaut la peine. Car son souverain mépris pour les basses gens le porte à régler nombre d’incidents par une diligente exécution plutôt qu’un débat juridique long, fastidieux et à l’issue connue d’avance, au su des provenances sociales de chacun des belligérants. Il n’est par ailleurs selon lui de profession respectable que le métier des armes, pour la raison subtile qu’il donne les moyens de se faire respecter.
S’il a nonobstant sa fierté et les idées bien arrêtées en de nombreux domaines, il n’est point un rustre velu et revêche pour autant. Non content d’être obnubilé par la prestance ostentatoire qu’il se doit de conserver, il s’applique également en dehors des champs de bataille à être de la plus exquise courtoisie. À noter que son jugement de respectabilité des personnes ne s’encombre pas de notions hiérarchiques ou économiques comme le concevraient la plupart de ses prudents concitoyens. Est selon lui digne d’égards tout personnage suffisamment haut placé dans l’échelle du mérite féodal, peu importent son opulence, l’identité de ses compagnons ou le poids des pierreries encombrant son vêtement. À l’inverse, un pur bourgeois certifié d’origine aura beau être aussi fortuné que se peut, influent auprès de qui se doit et avoir une petite armée de valets à sa botte, il n’en restera pas moins un pouilleux aux yeux du chevalier.

Physionomie : Beau jouvenceau à la dense et luxuriante chevelure de jais, à l’œil vif et inquisiteur, Robert arbore en permanence une expression distinguée, quel que puisse être le sentiment affiché. Il dispose d’une impressionnante musculature de fonction, dont le rôle est autant de survivre au poids de son armure que de forcer la considération du peuple, indistinctement envers lui et l’autorité qu’il représente. Et accessoirement à susciter l’intérêt des damoiselles.
Ajoutons à sa prestance nombre d’accessoires, au premier rang venant sa monture, un imposant et royal destrier noir sans lequel il parcourt moins que rarement davantage d’une lieue. Car c’est juché sur son cheval de bataille qu’il aime à faire forte impression, et y parvient ordinairement avec aisance. Non content de presque doubler sa taille de la sorte, il prend un autre soin à (faire) lubrifier son armure, de façon à ce que son aura de pouvoir éblouisse dans tous les sens du terme, aime-t-il à dire.
Lorsque des contraintes de mobilité le forcent à dévêtir ses quarante kilos d’acier, il porte son choix sur une de ses élégantes tenues alliant tissus fins et protections légères de cuir ou de mailles avec grande classe. Outre d’en montrer sa supériorité au profane, le riche vêtement est le plus souvent frappé de ses belliqueuses armoiries, espadon flamberge et hache à double tête en sautoir.

Histoire : Né d’une grande famille de Thear, de son père lord Aymeric, seigneur et maître de la citadelle de Ventrefosse –et de ses dépendances- ainsi que de sa mère lady Sara, la tendre et non consultée épouse de ce dernier. L’allégeance de sa lignée allant depuis plus de cinq cents ans directement à la maison royale, Robert était destiné depuis sa venue au monde, en tant que cadet et héritier d’aucune terre, à servir Sa Majesté en gage de sujétion. Le sens donné à son enfance fut donc depuis son plus jeune âge fonction de cet avenir. Il fut ainsi endoctriné de serments de loyauté, de justice seigneuriale et de discipline militaire, tandis que son aîné s’affranchissait de ceux-ci pour être éduqué de talents plus fins et autrement plus intéressants. L’un ni l’autre n’échappèrent toutefois ni aux disciplines scolaires élémentaires ni à bien d’autres activités traditionnelles prétendument nécessaires à un développement intellectuel convenable.
Il fut par ailleurs très tôt initié au maniement des armes, selon une méthode vouée à lui inculquer la stratégie, la persévérance et surtout la hargne guerrière. On le confronta pour ce faire à divers adversaires après un cours théorique sommaire, d’abord des garçons d’écurie ou des sentinelles fraîchement recrutées, ce jusqu’à qu’il cesse de compter ses bleus pour d’abord songer à ceux dont il pouvait orner la face de ses opposants, puis à y parvenir après moult raclées. Graduellement mis au pied du mur face à des adversaires de plus en plus coriaces, il en vint à ferrailler à force égale avec le maître d’armes de Ventrefosse à sa majorité. C’est à cette même majorité que lui fut solennellement remise sa "véritable" arme, une large épée enchantée en bel acier volcanique, répondant au nom... qu’il préfère de loin éviter d’évoquer en public, afin de garder un soupçon de sérieux.
S’il est dit que la valeur n’attend pas le nombre des années, sa gent parentale n’a en tout cas pas patienté jusque là pour le charger des basses besognes de la due seigneuriale. En parallèle de ses apprentissages aussi divers que l’équitation, la natation, le luth et la diction, il se faisait donc le devoir d’aller quérir la tête de tel mauvais payeur ou germe de jacquerie potentielle. Robert chassait subséquemment le gibier humain depuis qu’il porte l’acier et espérait avec ferveur le jour où il aurait l’honneur d’accomplir cette tâche pour le compte de son suzerain. Ce doux rêve étant réalité depuis tout récemment, son père ayant jugé le moment venu, le fier chevalier a désormais renouvelé à son tour le serment d’allégeance de sa maison, et parcourt la contrée pour le compte du Roi.
avatar
Robert Begarion
Dix de Cœur
Dix de  Cœur

Masculin
Nombre de messages : 280
Age : 27
Localisation : En amont d'un pommeau et au tréfond d'un fourreau.
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Message par Parthénis [PNJs] le Mer 24 Sep 2008 - 22:36

Il l'a dit, il l'a fait ... Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauve qui peut !!!!!!

Hem, excusez-moi, vieux réflexe obsolète (enfin, j'espère ...) ^^"

Bienvenue ô palouf ! Mais par pitié, évite de massacrer tous mes PNJs >.<

=p

_________________
Combien d'hommes ne sont rien d'autre que des pensées humaines ?...
avatar
Parthénis [PNJs]

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 28
Localisation : À la tête d'une armée de PNJs.
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Message par Maka T. le Mer 24 Sep 2008 - 23:53

ENCORE UN NOUVEAU!

*se frappe la tête contre les murs*

C'est fou...

Fiche validée et acceptée^.^

_________________
"J't'emmerde" - Mary-Kate Tytree
avatar
Maka T.
Joker des Noirs
Joker des Noirs

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 26
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://deckofcards.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Message par Auradore de Montnoctes le Jeu 25 Sep 2008 - 11:16

Ouaiisssss !!! Bienvenue ô grannnnddd seingneur !!

Mais qu'est ce que je dit, je ne m'incline devant personne, tant régalienne la personne soit elle...

Vous vous rendez compte que je ne suis plus le seul coeur ?
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Begarion, le Preux Palouf [Dix de Coeur]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum