Le Jacobien [CLOS]

Aller en bas

Le Jacobien [CLOS]

Message par Jack le Ven 10 Oct 2008 - 20:31

Depuis un mois, Jack s'enfermait sans cesse dans sa chambre. C'est à peine si il en sortait pour manger ou partir en balade dans le monde, et quand ça arrivait il était plutôt réservé voire muet, même vis-à-vis de sa mère. Son teint était alors encore plus pâle que d'ordinaire, ses traits tirés. Ses yeux, luisant d'une lueur forte et pulsante, révélaient la raison de sa fatigue : un usage quotidien de ses pouvoirs dépassant nettement les limites du raisonnable, qu'on soit Joker junior ou pas.

A l'intérieur de la chambre proprement dite, c'était le chaos. D'ordinaire, Jack appréciait que l'ordre règne autour de lui, mais quand des forces mystérieuses renversent les armoires, arrachent les étagères, et fracassent les fenêtres à longueur de journée, on finit par s'adapter et se dire qu'on rangera et nettoiera quand ce sera calmé.

Le responsable du désordre ambiant, justement, trônait au milieu de la pièce, et la meilleure manière de le décrire pour des yeux humains serait d'imaginer une sorte de boule bouillonnante, faite de noirceur absolue, d'environ un mètre de diamètre. Ça grouillait, ça émettait des bruits étranges, et ça absorbait toute lumière à bonne distance. Maintenant, pour une réelle compréhension du phénomène, les sens humains seraient complètement dépassés, car son étendue dépassait largement les trois dimensions de l'espace et la dimension temporelle. Même en ajoutant toute une théorie quantique et électromagnétique obscure, on serait encore très loin de le décrire complètement. Pour la bonne raison que le phénomène s'étendait dans un nombre de dimensions infini, interférait de façon imprévisible avec TOUT ce qui entrait dans son champ d'action, y compris des choses aussi difficiles à concevoir que les destinées et les pensées.

Le but de la manœuvre de ces derniers jours, encore plus épuisante pour Jack que la création de cette masse d'énergie si tant est que la chose fut possible, était de confiner cette chose dans les limites du monde matériel, et de la façonner pour lui donner une forme stable bien déterminée, dont le Joker gris gardait le secret. Celui-ci, enveloppé dans un champ de force protecteur et habillé en maillot de bain pour ne pas abimer ses habits, suait à grosse gouttes sous l'effort. Mais il approchait du but.
Soudain, dans un déferlement d'énergies de toutes sortes, la chose sembla moins imposante, bien qu'en réalité elle fit toujours exactement la même taille. Puis elle se mit à se tordre dans tous les sens, à s'effilocher en brins qui s'entrelaçaient ensuite les uns dans les autres selon un motif incompréhensibles. Une bourrasque envahit la chambre, finissant de réduire en miette ce qui tenait encore debout (à l'exception de la porte et des murs, spécialement protégés par Jack afin d'éviter de se faire gronder par sa mère). Des claquements retentirent, comme des coups de feu. Un long gémissement également, un cri comme on n'en entendait pas sans ressentir des frissons dans son échine et en garder des cauchemars pour le restant de ses jours. Puis, soudain, tout se calma, et le silence vint, oppressant.

Une douce lumière verte envahit lentement la pièce, émanant d'une sorte de magma visqueux étalé sur le sol et palpitant doucement, sur lequel apparurent deux points rouges, ressemblant bien trop à des yeux pour être rassurants, et pointés dans la direction de Jack, qui souriait de toutes ses dents en contemplant sa création.
Une voix, un murmure sourd, plaintif, venu de la chose verdâtre, murmura :

"FAIIIIIIM..."

Jacob fit apparaître entre ses doigts un morceau de métal gris-blanc, et le fit doucement rouler vers la créature. Lorsque celui-ci entra en contact avec elle, il y eut un flash accompagné d'un grésillement, et le morceau de métal disparut dans un gémissement de satisfaction de la créature.

"Je t'apprendrai à savourer ce que tu manges", murmura-t'il pour lui même, ", à avoir un vocabulaire un peu plus développé que ta poignée de grognements actuelle, à te présenter sous une forme un peu plus agréable que celle de limace verte aux yeux rouges, à camoufler ta vraie nature quand c'est nécessaire. Je t'apprendrai à chercher et trouver ta pitance. Je t'apprendrai à survivre, puis à vivre. Je te donnerai ce que je pourrai pour t'aider dans la vie...

En échange de quoi, toi, avant de partir vivre ta vie, tu m'aideras à retrouver mon père."


Constatant que la créature, pas du tout intéressée par son babil, s'était étalée en flaque au centre de la pièce pour faire un somme, Jacob saisit l'ampleur de la tâche qui l'attendait pour élever sa création au rang d'être civilisé, et avec un soupir fatigué commença les réparations et rangements de première nécessité dans sa chambre...

[PS HRP : Je vous présente le Jacobien, faute d'autre nom pour le moment, PNJ jusqu'à preuve du contraire (à moins que quelqu'un ne veuille jouer ÇA à ma place XD) et première créature artificielle à énergie nucléaire (!) de Decenta Emdor, œuvre d'un Jacob qui la considère un peu comme son enfant.]
avatar
Jack
Joker Gris
Joker Gris

Masculin
Nombre de messages : 177
Age : 28
Localisation : Devant un ordi
Date d'inscription : 23/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum