le retour du serviteur

Aller en bas

le retour du serviteur

Message par Jackal le Lun 27 Oct 2008 - 0:26

l'empereur de diandom était tourmenté, son serviteur ne donnait plus signe de vie, mais des nouvelles inquietantes lui étaient rapportées de par le vaste monde de decemta endor

_Ou est passé cet assassin se dit il comme pour lui même, pourquoi n'est il jamais là quand j'ai besoin de lui...
on m'a dit qu'un vaisseau approchait de nos côtes, et tout ce que mes espions ont pu trouvé, c'est qu'il a à son bord un passager de marque...
Que faire que faire...
J'ai peut être eu tort de l'envoyer aussi vite jackal... qui sais s'il a executé le plan à la lettre, ou s'il a de nouveau commis des carnages
...

et au beau milieu de la salle du trone, une voix se fit entendre, l'empereur avait pourtant ordonné qu'on le laisse seul...

_ te voilà bien inquiet... tu ne devrais pas... c'est mauvais pour ta santé...

_S'il y a quelque chose d'encore plus mauvais pour ma santé, c'est bien toi jackal, assassin de malheur !!!
n'as tu donc pas compris les ordre que...


une main jaillit de nulle part, juste devant le visage de l'empereur, l'homme qui detenait en ses mains un quart des force du monde, cet homme se faisait menacer ici et maintenant
les lames de vent se firent sentir, et jackal c'etait précipité sur l'empereur, pourtant éloigné, comme l'aurait fait une simple brise, pourtant cette brise là était la plus mortelle que la terre aie porté, et l'emperreur le savait... malheureusement se disait il.
les lames de jackal s'arreterent juste avant de blesser, mais l'empereur savait qu'il n'avait échappé à la mort que parce que son "serviteur" en avait voulu ainsi...


_ fais attention a la façons dont tu me parle, Ô empereur..., ton sang coule aussi bien que celui du plus petit paysan de ton empire...
quand a ce que tu me dis je me suis juste contenté d'exécuter à la lettre tes ordres, qui était de "dechainer l'enfer sur terre" et crois moi, la tension monte, les carreaux, les coeurs, et les treffles sont à bout, quand au piques, il ne desire rien tant que se venger de l'attaque qu'il ont subit...
tout va pour le mieux.


_ si tout va pour le mieux, peut tu m'expliquer le navire qui vogue vers nos côtes.

_ Ah ce bateau, il est enfin arrivé... pas trop tôt, je suis arrivé depuis longtemps déjà,
ce bateau comme tu le dis, contient à son bord un chevalier, très influent, et plutôt intelligent, coeur,
il vient pour enqueter, concernant la mort de seigneur coeur que tu m'as demandé d'assassiner, il s'imagine que c'est un carreau qui l'a tué, bien sûr il a raison, en l'occurence, mais cela aurait pu être n'importe qui...
Mais ne t'inquiete pas pour lui, il peut nous servir. Si un de ses plus emminent chevalier vennait a disparaitre les coeurs seront soit desemparé, soit sur le pied de guerre. Et de toute façon même vivant il peut nous aider, sans même le savoir d'ailleur, quoi qu'il en soit je suis là pour te dire ça, et maintenant je vais l'acceuillir.


_ très bien, vas y, mais avant je voudrais savoir si je peux toujours te faire confiance...

_ je te demande pardon pour tout à l'heure, mais je suis plutôt enervé ses temps ci, j'ai de plus en plus de mal à me maîtriser, mais ça va aller mieux bientôt, oui beaucoup mieux...

_ et pourquoi cela ?

_ déjà parce que les preparatifs de la fête avançent bien, et puis parce que si je suis retourné chez les coeur avant de rentré ici, c'était pour voir un vieil ami...

_ je ne savais pas que tu avais d'amis, encore moins chez les coeurs.

_ Celui ci est très spécial, il sait plein de chose, est très puissant, et il porte quelque chose de lourd en lui, un fardeau au moins aussi écrasant que le mien, et surtout il a la même aversion que moi pour le monde, tout deux nous sommes comme le reflet d'une seule âme.
il va m'aider à changer les choses, oh oui... le monde va changer, bientôt très bientôt, et celà commençera là ou il s'y attenderont le moins...


et jackal sortit sans un bruit et disparu dans les tenebres de la grande salle du trone, laissant l'empereur seul. Ce dernier soupira, ce n'étais pas toujours facile de commander, mais...
il désirait lui aussi, presque autant que jackal que la guerre éclate, que les tambour de guerre résonne, que les glaive s'entrechoquent, et que le sang coule... oui ils étaient une nation de guerrier, et ils auraient la guerre.
dans sa salle du trone l'empereur sourit, et au loin vers le port jackal allait acceuillir comme il se doit ce chevalier coeur...
avatar
Jackal
Sept de Carreau
Sept de Carreau

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : entre les ténèbres et les profondeurs de ton être
Date d'inscription : 05/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum