Contre-offensive

Aller en bas

Contre-offensive

Message par Venom'el le Lun 27 Oct 2008 - 1:54

"MASSACREZ-LES JUSQU'AU DERNIER !"

*Ils vont payer*

Au travers de la tourmente, on ne distingue plus que des ombres.
Des Pesdans meurent, mais les dégâts sont beaucoup plus importants chez les Métissés, moins habitués au froid et à la tempête.
Le Ministre et son escouade d'assaut se retrouvent esseulés. Les gardes tombent rapidement. Il se retrouve seul face à 12 Métissés, l'encerclant.

"Allez crever. Implorez le pardon de votre misérable Dieu, et pourrissez en Enfer !"
Dental Frost of death
Des scintillements parcourent la zone de combat.
Les Métissés explosent.
Venom'el s'approche de l'un d'eux.

"Toi, tu bouges encore, je le sais. Dis-moi où se cache votre chef."
Il n'aurait jamais du lui cracher à la figure.
Ameutés par les hurlements, une nouvelle escouade Pesdanne arrive prendre en charge le Premier Ministre.
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Akthemos le Lun 27 Oct 2008 - 2:11

"Heavenly death ..."

Le ciel s'assombrit soudainement au dessus des légions métissés. Quelques instants plus tard, les soldats ennemis recevaient sur leur tête, des grêlons d'une vingtaine de centimètres de diamètre. Les soldats tombaient à terre, assomés, ou tués.

Tout à coup, près de Venom, Akthemos apparut.


"Tu penses qu'ils les trouvent à leurs goûts ces petits grêlons ?"

Venom'el parut assez surpris de voir un soldat arrivé à ses côtés. Qui plus est, pour lui parler. Mais cette nouvelle recrue ne pouvait faire que du bien à la bataille.

"On fera les présentations plus tard, je pars à l'assaut".

Akthemos arma ses avant-bras de ses deux katals. Des ennemis fonçaient vers eux.

"Tu me couvres au cas où, ok ?"

Il n'attendit même pas la réponse qu'il fonçait déjà vers les ennemis et, avec une rapidité de mouvement, esquiva les coups et trancha, décapita, empala les ennemis. Il y prenait un plaisir particulier ...
avatar
Akthemos
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 25
Localisation : Gné ?
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Parthénis [PNJs] le Lun 27 Oct 2008 - 12:27

[OK, défoulez-vous les gars ^^ je ne répondrai pas sur ce topic, donc évitez juste de me tuer mes PNJs déjà définis, mais je prendrai en compte le côté "damned on se fait massacrer" ^^""" Ça me fera une excuse pour retourner sur le continent Central et ainsi éviter les paradoxes que je vois poindre ... ^^"""]

_________________
Combien d'hommes ne sont rien d'autre que des pensées humaines ?...
avatar
Parthénis [PNJs]

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 28
Localisation : À la tête d'une armée de PNJs.
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Ven 21 Nov 2008 - 2:40

[siiii on va tous te les tuer Parthé ^^]

"""TU ?"""
*chocking*
black24

*Des katars ? C'est très peu courant... N'y avait-il pas un ministre qui utilise ce genre d'armes ? Il me semble pourtant...
Il se bat plutôt bien. Même si dans ses mouvement, il y a quelque chose de... poussiéreux ? Ca doit être cela.*
Chling. Un Dragon qui tentait de passer par derrière le Ministre. Un cadavre de plus. Il serait temps d'en finir. Le ministre décroisé les bras et avança vers son partenaire qui s'éloignait en combattant. Ce fut un grésillement dans son oreillette qui le troubla.

"Mon-monsieur le Premier Ministre ! C'est confirmer ! La présidente est morte suite à ses blessures !"
...
...
"Monsieur ? Monsieur le Ministre ?"
Raté. Déjà l'oreillette gisait dans la neige, très rapidement recouverte par le blizzard.
Les lames s'entrechoquèrent. Le regard du Métissé et celui d'Akthemos se croisèrent un instant fugitif, puis se détournèrent. Le Pique écarta la lame de son adversaire, créant une ouverture sur le flanc, et alla pour y plonger son autre lame.
Le Métissé implosa. Derrière arrivait Venom'el. Des cernes obscures cernait ses yeux glacials. Son demi-sourire avait disparu. Le bout de ses cils étaient perlés de larmes gelées. Il avançait, inexorablement. Il ne plaisantait plus. Du tout. Sa voix résonna, grave, mais tremblante.


"Viens Akthemos. Viens avec moi, montrons-leur la colère froide de Pesda."

Il avait failli mourir, il avait été sauvé. Elle, elle n'avait pas eu cette chance. Tous, ils allaient tous crever.
Malgré les degrés déjà négatifs, la température baissa encore d'un coup. Pour peut on aurait dit l'air lui-même allait geler.
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Serra Ombrenuit le Dim 25 Jan 2009 - 0:16

Parmi les hurlements de douleur des Cartes blessées ou agonisantes, un cri se fait malgré tout entendre. Le sens des mots ne parvient pas jusqu'aux oreilles des Piques -trop loin- mais le ton est peut-être suffisant. Serra remotive ses troupes, Serra reforme les rangs. Les Piques ont réagit trop vite, bien plus vite qu'escompté. Plus qu'à combattre.

Dans le blizzard et la neige tourbillonnante, une lame ensanglantée virevolte. Même maniée d'une seule main, l'épée de Serra reste redoutable. Mais la Métissée ne rentre pas dans les combats. Elle reste sur la frange, à la périphérie, abattant son arme sur quiconque tente de fuir. Elle observe le comportement de Menos et d'Excalius.

Comment agissent-ils ? Sauront-ils se montrer crédibles ?

Les bruits, les images, tout est flouté tant par la neige et le vent que par la folie de la bataille. Difficile même de dire qui est à dix mètres de soi.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Zoveda le Mar 3 Fév 2009 - 5:38

Ce maudit blizzard nous cache la vue, pleurnicha Zoveda dans sa tête. De plus, il ne devait pas se battre contre l'armé de Maka lorsqu'ils venaient de se ''tripoter'' chez elle dans sa cours. Qu'allait-il bien pouvoir faire ?

*Mais si je fais... non, ou alors... les piques n'attaqueront pas c'est évident... ils savent qu'on est là avec cette folle qui cri comme une hyène... ah!!! oui j'ai deviné... *

Zoveda stoppa le temps, mais le refit défiler aussitôt.

* Non ce n'est pas une bonne idée... *

Zoveda allait devoir tout de même se battre contre les Piques, mais il n'était pas obligé de tué. Il avait enfin choisit ce qu'il allait faire. Il arriva près de Serra et d'un ton assuré il se tourna vers elle.

- Qu'est-ce qu'on attend?
avatar
Zoveda
L'Excuse
L'Excuse

Masculin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Là ou je me trouve
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Parthénis [PNJs] le Mer 11 Fév 2009 - 11:27

[On attend Lacri ^o^"]

_________________
Combien d'hommes ne sont rien d'autre que des pensées humaines ?...
avatar
Parthénis [PNJs]

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 28
Localisation : À la tête d'une armée de PNJs.
Date d'inscription : 14/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Lun 23 Fév 2009 - 16:28

[ oups désolé, j'ai aucune excuse en plus... ^^" ]

Lacrimae se rangea de l'autre côté de Serra et lança un regard sardonique à Excalius, il était bien impertinent envers son chef.

"Le dégel peut-être ?"

L'arrivée de Serra avait apparemment redonné courage aux métissées qui semblaient prendre une nouvelle ampleur, aprés tout peut être n'aurait'il pas à se battre serieusement, dans ce blizzare il serait impossible de le distinguer clairement.

En atttendant il devrait faire de son mieux en priant la Rouge de lui accorder un minimum de chance. Il s'avança vers le linceul blanc et écarlate au devant dans une prière silencieuse.

"Venez donc Excalius, venez, vous reviez de tuer des purs ? Vous y voilà."

Une pointe d'amertume avait percée dans sa voix mais il n' y pouvait rien, cette situation était un véritable enfer.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Serra Ombrenuit le Mar 10 Mar 2009 - 0:08

Regard glacial planté sur les deux suspects. Ils s'en tirent bien … Pour l'instant, pas de fausse note, ils restent crédibles, mais pas de preuve particulière de bonne volonté non plus … Pas de machine arrière possible, seule l'action saura juger. Serra reste proche de ses deux candidats ; ses Métissés ont-ils vraiment besoin d'elle pour se battre ? ou de sa présence seule ?

"Agissez à votre guise. Ne gênez pas mes troupes, c'est tout ce que je vous demande."

Elle plonge dans le rideau de glace, et quand elle reparaît son épée dégoutte sur la neige blanche du sang rouge, si vif, si chaud qu'il fait fondre le gel à son contact avant de se solidifier à son tour. Blanc, rouge, Noirs. La Trinité perpétuelle …

Le bras blessé de Serra n'est qu'un poids mort. L'origine d'élancements de douleur. Mais elle n'y prend pas garde. Comme toujours … Seul compte l'instant présent, seule compte la bataille … Quelle qu'elle soit.


[Faudra peut-être laisser un Pique nous répondre un jour ~.^]
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Mer 24 Juin 2009 - 13:22

[Venom est arrivééééééé sans s'presseeeeer...]

Près de Lacrimae et de Zoveda, une silhouette se dessina dans le blizzard. Le Premier Ministre de Pesda marchait lentement, lassé de tout les combats qu'il menait pour sa patrie, et pour sa vengeance. Les lignes de combat avaient été traversées, des dizaines de corps écoulaient leur sang dans la neige immaculée. Immédiatement, les flocons recouvraient les cadavres, les faisant reposer dans un linceul blanc. Ils ne connaîtront jamais le repos dans la terre qui les a porté, ni dans le feu qui les a fait vivre. Ils finissent seuls, figés dans l'immensité de la plaine de glace, recouvert par leur immaculé désespoir...

Mais pour le moment, concentrons-nous sur le Ministre, qui approche du petit groupe. Il laisse derrière lui des corps fumants et... Hum.


*Je... je dois continuer... tous les tuer !*

Le pauvre n'est plus vraiment en très bon état. Il faut dire que combattre des dizaines de métissés dans un tel blizzard, ça use.
Il relève à peine la tête en apercevant le groupe devant lui.


"Hé ! Vous ! Piques ou Métissés ?"
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Jeu 25 Juin 2009 - 11:45

L'espion se retourna prestement vers l'homme qui les avait apostrophé, son coeur rata un battement tandis qu'il reconnaissait cette personne, censé être décédée la veille soi dit en passant.
Mais non le voilà prêt à en découdre une fois de plus, rétabli en une journée ? enfin plutôt ressuicité, totalement absurde.

Une pensée franchit enfin son mur de stupeur, il n'avait pas changé d'apparence depuis la veille, le ministre allait le reconnaître, et comment expliquerait il cela aux métissés. Il devait agir vite.

"Excalius je m'occupe de lui, continuez donc sans moi"

Il avait craché ces mots à toute vitesse, il n'était même pas certain que son interlocuteur en ai saisi le sens, mais qu'importe.

Le coeur baissa la main dans un geste rageur, le feu en jaillit et disparu au sein du sol immaculé dans un doux chuintement.
Une brume épaisse s'éleva aussitôt autour des deux belligérants, Lacrimae rencontra le regard du ministre pique un instant, un éclat les illuminas, il se souvenait apparemment trés bien de lui.

Puis la brume les engloutie.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Sam 27 Juin 2009 - 17:43

La réaction de l'individu ne laissait aucun doute : Métissés. Quelle barbe, le Ministre allait encore devoir les éliminer. Seul de plus, vu que son jeune assistant avait été perdu dans la plaine. La brume s'étendait rapidement, recouvrant le champ de bataille d'un voile blanc.
Les yeux du Métissé apparurent à quelques centimètres du visage du Ministre. Il le reconnut... Ce Métissé n'en était pas un. C'était ce Coeur, ce satané Coeur qui lui avait ôté la vie !

[HRP : on peut dire "satané" vu qu'on a pas la même religion ?]
L'instant d'après il avait disparu, ne laissant aucune trace derrière lui.
La colère monta dans le corps du Ministre, c'était une rage glaciale, qui lui comprimait les boyaux. Ses mains tremblaient, ses poings étaient serrés et son visage crispé. Cet être infâme allait lui payer de sa vie...

La brume se dissipa, balayée par le fort blizzard. Le Coeur n'était plus visible, son compagnon non plus.

Le premier ministre se détendit en poussant un long soupir, puis croisa les bras en une attitude altière et attendit, les yeux fermés, les cartes prêtes à s'envoler.
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Lun 29 Juin 2009 - 15:32

[il se la joue pas un peu le ministre ?]

L'espion coeur se retrouva face au Pesdan une fois de plus. Dans un contexte bien plus ardu que la fois précedente, là il se trouvais au millieu d'un champs de neige, que demander de plus ? Ah oui la mer en dessous...
Un cadre idyllique pour un coeur.


"Et bien Monsieur le ministre toutes mes félicitations pour votre rapide rétablissement, mais cette fois ci je m'assurerais que votre lit de repos soit entre quatres planches."

Bien sur beaucoup de Pesdan choisissaient la crémation.

Lacrimae tira son sabre Thearien de son fourreau de la mains gauche et lança un de ses serpents igniescent sur le pique, dans la ferme intention de le réduire en cendre et par la même occasion invalider sa précédente affirmation.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Lun 29 Juin 2009 - 17:10

Dans le froid ambiant, il n'était pas vraiment difficile de sentir un énorme monstre de chaleur venir vers soi. Malheureusement pour le Ministre, il ne lui restait pas énormément de forces, à peine pour manier ses cartes. Donc inutile de compter sur la neige et l'eau ambiantes...

"Malheureusement, je n'ai pas l'intention de finir entre quatre planches, mais de me faire incinérer, comme tout Pesdan un tant soit peu patriote."

Le Ministre se jeta sur le côté pour éviter le serpent. Il réussit, ne laissant qu'une tâche de sang sur la neige, provenant d'une des blessures reçues plus tôt.
Ne pouvant tenir debout, il tomba sur ses mains, mais se redressa tant bien que mal.

"Néanmoins je ne peux me permettre de recevoir les honneurs funéraires de votre main."

Des traces se creusaient dans la neige, signes du passage des cartes dans l'épais manteau blanc, vers la direction de Lacrimae, d'où provenait le serpent.

*Je ne pourrais pas manipuler les cartes si loin, si elles restent dans la neige. Il faudra qu'elles partent en ligne droite.*
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Lun 29 Juin 2009 - 18:03

"Treve de paroles, pique, prie la Noire de te sauver mais de ce que j'ai vu c'est ici que tout s'achevera pour toi."

La voix sifflante qui emergeait de la tourmente indiquait que le coeur était en partis transformé en reptile. Aussitôt le froid le saisi, son sang glacé ne le conduirait surement vers sa tombe si il restait ainsi trop longtemps, mais il disposait ainsi d'un fabuleux arsenal de tueur que lui avait conferé la nature.
L'espion pouvait sentir le sol vibrant sous son ventre, indiquant l'approche d'objets à grandes vitesse. Il gardait un mauvais souvenir du jeu de carte du ministre.

Avec une rapidité toute reptilienne le coeur s'écarta vivement du lieux des vibrations et repéra la position de son adversaire dans les tourbillon de neige, son odeur parvenant jusqu'a ses sens aiguisés.

Un instant plus tard il se trouvait aux cotés du ministre, sous l'abris de la neige, prêt à mordre.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Lun 29 Juin 2009 - 18:57

La chaleur du corps du Coeur avait disparu... Impossible de le repérer désormais.

Le Ministre se rappela de sa première rencontre avec l'espion. Il se souvint du serpent noir qui lui avait sauté dessus, et mordu... Il le souvint du poison qui coulait dans ses veines, apportant douleur et mort dans tout son corps.
Le serpent ! Les serpents sont des animaux à sang froid.

Le Premier ministre tombe par terre, en essayant de s'agenouiller, et se relève difficilement, restant sur ses genoux. Il plonge les mains dans la neige.


Dental Frost Of Death

Tout autour de lui, la neige changea de couleur, devenant d'un blanc pur et brillant. La température du manteau chutait vertigineusement, glaçant toute la neige.

*Je ne vais pas pouvoir tenir très longtemps. J'espère le congeler rapidement, ou le forcer à changer de forme.*

Des cartes étaient suspendues dans la zone autour du Ministre, prêtes à déchiqueter toute forme de mouvement.

*Je... ne peux pas tenir plus de 30 secondes... C'est épuisant...*

Les pulsations du coeur de Venom'el montèrent rapidement en fréquence, en intensité. Le Valet avait le souffle court, les yeux fermés. Ses membres avaient du mal à supporter son poids. Il ne souffrait pas du froid, mais tout le sang qu'il avait perdu dans les combats ne l'aidait pas à se tenir cette monstrueuse dépense d'énergie.
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Mer 1 Juil 2009 - 10:21

Le froid s'abati sur le serpent avec une violence incompréhensible pour un humain. Il sentait son sang se solidifier à l'interieur de lui et ses mouvement se ralentir jusqu'à se retrouver confiné à l'interieur de son corps impuissant.
Le coeur se débattait en tout sens, ou du moins dans son esprit, son corps refusait toujours de bouger et les battement de son coeur lui parvenait sous forme de pulsations de moins en moins fréquentes, il s'endormait lentement sous la chape de neige glacée, même la présence du pique pourtant à quelques pieds lui échapée.

*Et bien je croyais que c'était le ministre qui devait mourrir ?*
*Non on dirait bien que c'est fini...*
*Oui où sinon on peux aussi sortir de sous cette couche de neige...*
*....pas bête mais t'es qui toi ?*
*Antares.*
*Je l'aime bien.*

Le Pesdan était toujours à genoux quand, sur sa droite, surgisseant des tourbillons de neige, un trait noir écailleux de deux metres de long se jeta sur lui.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Mer 1 Juil 2009 - 14:38

Le Ministre aperçut le tourbillon de neige, et l'être noir qui en sortait.
Son corps ne répondait plus. Il restait avachi dans la neige, sans la moindre réaction. Son regard partait au loin, perdu dans l'infini blizzard de Pesda, son pays.
Sa vision se troublait, vacillait. Ses sensations s'estompaient. Le froid n'avait plus de prise sur lui, la fatigue, la douleur non plus.
Le corps noir s'approchait de plus en plus. Les cartes volaient autour de lui sans le toucher pour la plupart.
Le manque d'énergie domina le Ministre, qui s'effondra, le serpent à quelques décimètres de lui.
Les yeux de Venom'el se fermèrent, pour la seconde et dernière fois.
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Auradore de Montnoctes le Mer 1 Juil 2009 - 16:07

Les flocons de neiges se mirent à tourbilloner à quelques pas du ministre à terre, de fines particules grises de plus en plus nombreuse se détachée à présent nettement sur l'immensité de la vacuité blanche Pesdane. Les particules de cendre se réagrégerent en un instant, aussitôt Orion s'enfonça dans la neige, recouvrant sa tangibilité. Il s'avança vers son ennemis déchu et écarta du bout du pied la mue de serpent déchiquetées qui gisaient à coté de lui.
Il posa un genoux à terre pour s'assurer de la mort du ministre. Il n'avait même pas eu le plaisir de le tuer, cet imbécile s'était éteint tout seul. L'espion senti une palpitatation tenue au coup du pique. Aussitôt un sourire renaquit sur ces lèvres, il detestait voir ses proies lui échapper ainsi.

"Tu es bien résistant petit Pique, mais ne t'inquiète pas, je vais t'aider à partir, inutile de me remercier, cela me fait plaisir."

Le coeur se releva et tira son sabre de son bras valide et le planta avec rage dans le dos du ministre. Son corps eu un léger tressautement mais pas un souffle ne franchis sa bouche. Orion essuya l'epée dans la neige avant de la renduire de poison et de la rengainer. Bientôt le ministre mourrait, même toute la technologie pique ne pourrait plus rien pour lui. Qu'est ce qui le tuerait en premier ? La fatigue, l'hypothermie, le poison ou la blessure ?
Le coeur jeta un oeuil au corps et à la neige qui prenait une délicate teint vermeil.

"Le rouge vas si bien aux Noirs."

Et il tourna les talons.
avatar
Auradore de Montnoctes
Neuf de Cœur
Neuf de Cœur

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 01/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Jack le Mer 1 Juil 2009 - 16:42

[Warning : Blood and gore intense violence. For mature audience only]

Au bout d'un certain temps après le départ du Coeur, un gamin se matérialisa dans la neige à côté de Venom'el. Il jeta rapidement un regard circulaire pour s'assurer que personne ne le voyait, et s'assura que l'homme à terre était bien mort, puis claqua d'un doigt, et le corps du Pique se souleva doucement du sol.

"Petit pantin abandonné, te voilà tout désarticulé ! Mais quelques fils de rechange et tu pourras bien servir encore quelques années... C'est le principe de la foire au jouet !"

Une douce lumière bleutée entoura le corps de Venom'el au moment où Jack y posa ses mains. Ses plaies se refermèrent doucement, puis son vêtement se racommoda, ses brûlures disparurent...
Jack observa très longtemps le corps inanimé, comme pour en mémoriser chaque détail, à la suite de quoi il fit apparaître un glaive semblant constitué de lumière pure, et découpa le haut de la tête du Ministre.

"Mais un pantin, ça ne réfléchit pas, ça obéit..."

Jack procéda à une extraction du cerveau de la boîte crânienne, et l'approcha de ses lèvres.

"...et d'autres personnes que toi pourraient avoir besoin de ce qu'il y a là-dedans !"

Avec un sourire, Jack posa ses dents sur l'encéphale et commença de le dévorer, recouvrant son visage de sang. Au fur et à mesure qu'il le faisait, des images flottèrent dans sa tête, image du passé du défunt, de son gouvernement et ses amours... Et d'autres choses qui intéressèrent particulièrement Jack parce qu'il n'avait jamais rien vécu de tel dans sa vie.

Il comprit rapidement que le Pique était devenu fou, et aurait été tout à fait capable de lancer une guerre technologique aux métissés si il avait survécu.

Des images fusèrent dans sa tête d'un continent inondé par des vagues, d'éclairs fusant en tous sens. Les derniers rêves d'un fou.

"Dangereux pantin, tu as été vilain... Avec moi ça ne se passera pas tout à fait comme ça."

Jack finit son "repas", puis sortit un chiffon de soie de sa poche et essuya négligemment les nombreuses traces de sang présentes sur lui et ses habits. De toutes façons, elles disparaissaient avant même que le chiffon ne les touche.

"Bien."

Jack claqua des doigts. Le corps du Ministre explosa dans une gerbe de sang et de morceaux de chair. Puis l'air se troubla autour du gamin, et un instant plus tard Jack devint physiquement une exacte réplique de Venom'el. Il ramassa les effets restants du Ministre et s'en atiffa.

Et c'est la voix du Pique qui murmura : "Il est temps que le continent de maman se fasse un peu reprendre en main, je crois."

Avec un sourire et ricanement, Jack-Venom se mit en route. Il y avait encore du chemin à faire jusqu'à ce qui allait devenir le premier continent de Decenta gouverné par un Joker. Et pour écarter les soupçons éventuels, il allait falloir le faire à pieds.
avatar
Jack
Joker Gris
Joker Gris

Masculin
Nombre de messages : 177
Age : 27
Localisation : Devant un ordi
Date d'inscription : 23/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Venom'el le Mer 8 Juil 2009 - 2:20

Le poison se répand dans mon corps, tandis que mon sang le quitte. Qu'est-ce qui me tuera en premier ? A moins que toutes mes cellules soient congelées avant ça... C'est quand même étrange, la dernière fois que j'étais mort, il y avait eu la soeur de Tenshi qui était venue me voir. Apparemment je n'aurai pas la chance de vivre plus longtemps cette fois. Dommage. Le plus énervant est que j'aurais encore été tué par cette saleté de coeur. J'espère qu'il crèvera dans d'horribles souffrances, lui. Ca lui apprendra.

Bon. Il me semble bien que je suis mort. Pourquoi ? Parce que je ne ressens plus la douleur de ce foutu corps. A mon avis, c'est un signe qui ne trompe pas. Il faut peut-être que j'essaye de me lever ?
Intéressant, je n'ai aucun mal à me mettre debout. Brr, je me sens étrangement léger, et transparent. C'est assez bizarre. A côté de ça, un corps faisait lourd et encombrant. Maintenant je me sens beaucoup mieux, plus libre de mes actes et de mes mouvements !
Il faut croire que ces foutus As avaient raisons, et que les humains sont dotés d'une âme. Dommage, j'aurais bien aimé leur donné tord.

Et maintenant que faire ? J'aimerais bien me trouver un autre corps. Oui, et pouvoir aller prendre ma revanche sur ce Coeur. Ou simplement retourner à la "vie". C'est très étrange de dire ça.
Purée, je suis MORT ! Wouhaou. Bon, trêve de plaisanterie, allons chercher un corps.

Etrangement, toute l'épaisseur du blizzard disparaît, c'est comme si je pouvais ressentir ce qu'il s'y passe au travers... Là-bas, je vois le Coeur qui s'éloigne. Il est dans un sale état, le pauvre... Mais pourquoi "le pauvre" ? Il m'a tué deux fois, je ne dois pas montrer de sympathie !
Et là-bas, qui est-ce ? On dirait le type qui était avec le Coeur avant que je n'arrive. Il porte un grand manteau noir et... il me regarde ?! Ces yeux, ils sont dorés... Je ne peux pas décrocher mon attention de ce regard, brillant, profond, pur, empli d'une sagesse impossible à imaginer pour quelqu'un comme moi. Oui, ce regard est vraiment terrifiant...

Qu'est-ce qu'il se passe ? Je m'élève dans les airs ? Non, je disparais ! Le regard ne me lâche pas, je reste hypnotiser par ces yeux, et je ne m'aperçois pas que... que je disparais ! Ah... AAAAAH !


[suite à Lube]
avatar
Venom'el
Valet de Pique
Valet de Pique

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-offensive

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum