Immobilité

Aller en bas

Immobilité

Message par Wolfgang le Sam 4 Juil 2009 - 21:46

L’infini était devant lui. L’astre du jour le surplombait de toute sa stature. Depuis près de trois jours, une ombre se découpait sur le toit de l’édifice bleue.
Il restait là.
Il restait là immobile.
Il restait là immobile à contempler.
Il restait là immobile à contempler ce monde.

Il comprenait que c’était son travail de les aider. De leur faire ouvrir les yeux. D’emmener ses âmes dans le royaume des morts. Zoveda l’avait choisi parmi des milliers. L’enfant avait de quoi être fier. Le Petit avait une mission à accomplir, mais, depuis un moment, l’Atout ne supportait plus d’être en contact avec de simples Cartes. Il évitait de rester trop longtemps dans un même endroit.

Wolfgang s’était installé sur le toit du palais des Atouts à la suite d’un voyage fait à Pesda. Il n’arrêtait pas de repenser à sa rencontre avec le Joker. Le garçon se rappelait de la peur qu’il avait eu caché dans le boisé. Il était arrivé dans le royaume des morts s’en l’avoir désirer. L’Atout était resté dans la même position dix minutes lorsqu’il avait disparu. Le regard du Monde s’était transformé. Autrefois hautain et sûr de lui, aujourd’hui il semblait empreint d’une constance crainte.

Ses frères et soeurs ne devront jamais le découvrir. Ni même son père. Le Monde ne donnerait pas chère de sa peau si Zoveda l’apprenait. Il n’était pas supposé se retrouvé, en aucun cas, seul. En plus, l’Atout s’était rendu dans un temple dédié au Joker noir. Le garçon avait enfreint de nombreuses règles.

Sa main gauche pianotait sur sa jambe. Son pied pendu dans le vide tapait le temps d’une musique que seul l’enfant pouvait entendre.
Ses soeurs étaient venues le voir. Elles n’aimaient pas le voir aussi pensif. Les Atouts féminines lui témoignaient beaucoup d’attention, mais le Monde leur témoignait la plus grande indifférence. Le garçon gardait le regard fixé sur l’horizon. Les femmes repartaient désespérées ne sachant quoi faire. L’Impératrice était même repartie en larmes lors de sa dernière visite.

La trappe s’ouvrit à nouveau.
L’Atout arrêta tout mouvement.
Ce n’était pas une présence féminine derrière lui. Pas celle d’une de ses soeurs.
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Zoveda le Dim 5 Juil 2009 - 23:16

En effet, ce n'était pas l'une des ses sœurs, mais bien l'être qui lui avait donné le nom de père. C'était une présence chaude et réconfortante, aimable même. Ses filles étaient venues voir l’Excuse pour leur parler de l’état pensif du Monde. Elles avaient mentionné que tout cela était extrêmement suspicieux.

Zoveda apposa ses mains sur l’épaule de l’enfant comme signe de présence inoffensive. Par le seul repo de sa main sur le frêle membre de l’Atout l’Excuse pressentit que le jeune homme n’allait certes pas très bien. Du moins, cela en était fort bien déductible lorsque nous apercevions le frêle squelette trembler de chacun de ses membres.

«Mon Cher Enfant Vous M’Inquiétez Au Plus Haut Point. Je Vous En Pris, Veuillez M’En Parler, Si Certes Cela Est CE Que Vous Désirez.»
avatar
Zoveda
L'Excuse
L'Excuse

Masculin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Là ou je me trouve
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Wolfgang le Dim 5 Juil 2009 - 23:50

Au contact, le Monde reconnu son père. L'enfant se rendit compte que des frissons lui parcouraient le corps. Et cela n'échapperait pas à l'Excuse. L'Atour le savait. Ses yeux se remplir d'eau.

La voix de l'Excuse était douce. Sans aucune nuance de déception. Du moins pour le moment.

Wolfgang se releva pour faire face à Zoveda. L'enfant n'arrivait pas à la moitié de la pointrine de l'Excuse. Il devait redresser la tête pour croiser le regard de son père. Le Monde ne tarda pas à le redescendre pour fixer ses pieds.

Une larme pure comme le cristal coula le long de sa joue rosie par le soleil. Puis elle alla s'écraser contre le toit du palais des Atouts.

-Je suis... désolé.

Sa voix c'était cassé au dernier mot. Il fit un mouvement pour reculer mais butta contre le rebord du toit.

Le soleil était sur sa pente descentande et les ombres s'allongeaient. Lorsque Wolfgang regarda à nouveau l'Excuse, l'enfant se sentit fondre. Ses jambes devinrent molles et il dut s'accrocher à Zoveda pour ne pas s'écrouler.

Le visage du Joker lui revint en mémoire. Il échappa un hoquet. L'enfant se précipita sur l'Excuse l'enserrant de ses bras. L'Atout enfouit son visage dans le ventre de son père.

-Je suis désolé. Je suis désolé. Je suis désolé...

Habituellement si sûr de lui et renfermé, Wolfgang laissait enfin place à des émotions.
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Zoveda le Mar 7 Juil 2009 - 4:45

Wolfgang était tremblant. Il semblait, du point de vue de l’Excuse, troublé. Lorsque la perle tomba de la joue du jeune garçon, Zoveda l’intercepta.

Le jeune atout s’effondra ne laissant à l’Excuse le soin de le rattraper. Lorsque celui si s’écrasa contre la poitrine, Zoveda lui remonta la tête en tirant sur son frêle menton. Il l’aida à reprendre pied et s’écarta quelques secondes.

D’un claquement de doigts, il fit apparaître, au même endroit que la gouttelette fut tombée, une délectable assiette comme Wolfgang les aime. D’après l’Excuse nous allons de mieux en mieux si nous mangeons de mieux en mieux! Il tendit alors l’assiette vers le Monde.

«Tient mon cher, prend et nous parlerons de tout cela ensemble.»
avatar
Zoveda
L'Excuse
L'Excuse

Masculin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Là ou je me trouve
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Wolfgang le Jeu 9 Juil 2009 - 4:19

Le bruit sec le réveilla de sa torpeur. L'impression d'être dans un rêve ne le quittait pas. Seulement ce n'était pas un simple songe. C'était la réalité. Et la réalité était que l'Excuse allait apprendre sa trahison.

L'Atout s'essuya le visage avec le revers de sa manche. Malgré tout, on pouvait distinguer le trajet des larmes sur les joues de l'enfant. Puis il prit l'assiette des mains de son père. Il eu un léger retroussement des lèvres.

Au centre de l'assiette se trouvait un petit bol en verre. Dans ce petit bol, il y avait son dessert favori. Du tilslorte bondepicker. L'odeur de la cannelle et de la pomme lui enchanta. Il prit la cuillère et la plongea dans le délice. Seulement, il ne put en prendre une bouchée. L'ustensile s'arrêta à quelques centimètres de ses lèvres.

Il fit bouger le petit bol comme il l'avait fait avec le verre. Il revit le liquide tourner de droite à gauche. Wolfgang retourna s'assoir sur le bord de l'édifice laissant le dessert aux pieds de Zoveda.

Il prit alors une grande inspiration. Le Monde devait tout lui dire.

-Je suis... Non. Je vous ai trahi. Il est arrivé sans que je le sache. Je jouais. J'ai fait une erreur. Il me regardait et... J'entendais des milliers de voix dans ma tête. Il voulait me pièger et elles murmuraient toutes la même chose. Il avait fait apparaître deux fauteuilles. Je voulais partir... Mais ma langue a agit toute seule. Il m'a empêché de sortir... J'ai été stupide. Et les voix continuaient. «Déteste le comme tous les autres... déteste le comme nous le détestons.» Toujours. Et il a fait apparaître des chaînes et... Tout ça pour un piano. Idiot. L'autre était là depuis le début.

Le discourt de l'Atout devenait de plus en plus confus. La scène du temple recommençait dans la tête du garçon. Encore et encore. Toujours les mêmes images. Puis, elles s'arrêtaient sur le visage du Joker.

Wolfgang avait ramené ses genoux contre sa poitrine. La même position juste avant de disparaître.
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Zoveda le Lun 13 Juil 2009 - 2:50

L'atout apposa ses deux mains sur les petites épaules de l’enfant. Il y avait dans ses paroles une peur énorme. De telle dimension que le Monde en balbutiait dans un jargon incompréhensible, incohérent. Il parlait d’un lui, de voix, et d’une personne dont l’inconnu n’aimait guère.

L’Excuse fut tout d’abord grandement étonné par le débit de parole qu’il venait d’entendre. L’enfant venait de dire en une dizaine de seconde une centaine de mots. Ses habitudes gênées dissimulaient une langue aussi parlante.

Mais bon, le petit avait un grand problème et celui là il ne le cachait pas très bien. Il semblait tellement traumatiser qu’il était devenu blanc, même plus blanc que blanc.

- «Mon cher enfant calme toi reste avec moi ne te laisse pas abandonner dans le tourment dans le quelle il voulait que tu pénètres. Tu vas vers le mauvais chemin. Reprends tes esprits et racontes moi tout en détail. Tu vas voir je m’occuperai d’arranger le tout.»

L’instinct paternel de l’Excuse ressortait de lui lors de moments semblables. Il n’allait laisser personne ou quoi que ce sois s’en prendre à ses chers atouts
avatar
Zoveda
L'Excuse
L'Excuse

Masculin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Là ou je me trouve
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Wolfgang le Lun 13 Juil 2009 - 5:52

L'enfant écouta les paroles de son père. Le Monde s'obligea à prendre de grande respiration pour ce calmer.

-Je me suis rendu dans le temple destiné au Joker noir à Pesda.

La phrase avait été dite si rapidement que même la vingt-et-unième lame eut du mal à la comprendre. Il la répéta plus lentement avant de poursuivre.

-Dans une salle, il y avait un piano. Il semblait vieux et personne n'avait dû l'utiliser depuis un long moment, mais il n'était pas désacordé. Je me suis installé sur le tabouret et mes mains ont commencé. Je ne sais comment, mais elles survolaient les touches sachant quoi faire. Cela dura près de six heures. Puis, il est venu enlever la bougie qui éclairait la pièce. Je savais que je n'aurais jamais dû y aller seul. Nous n'avons pas le droit d'effectuer des déplacements sans être accompagner, mais je désirais y aller.

Il recommença à s'excuser. Le Monde revoyait la scène. Elle prenait de plus en plus forme dans sa tête. Puis, elle sembla reprendre vie. L'enfant se voyait face à Jack essayant de ne pas se trahir lui-même.

-Je l'ai reconnu, mais lui ne savait pas qui j'étais. J'ai tout fait pour jouer la petite Carte innocente. Un moment ça a fonctionné, mais lorsque j'ai voulu quitté il ne m'a pas laisser partir. Seulement, les voix me répétaient de le détester. De l'haïr pour ce qu'ils leur avaient fait. Puis, c'est sorti. «JE VOUS DÉTESTE, VOUS ET TOUS LES AUTRES». Il m'a enchaîné au siège qu'il avait fait apparaître plus tôt. Le garçon ne me croyait pas et il s'énervait de plus en plus.

Wolfgang s'arrêta. Ce n'était plus seulement lui qui pouvait voir la scène. Il en était sûr. L'Excuse le pouvait aussi. Elle n'était plus que dans sa tête. Elle était tout autour.

-Enfin, il m'a libéré. Il voulait que je lui montre ma maison, mais ma maison est ici. Je ne pouvais. Donc, j'ai tout fait pour le distancer ou lui échapper, mais l'autre réussissait toujours à me rattraper. C'est au comble du désespoir que je me suis téléporté dans le royaume des morts.

Tout au long du récit de la fameuse soirée, la voix du Monde c'était fait de plus en plus monotone.

-C'était le fils de Maka. Le Joker gris. Je vous ai trahi père. Je ne mérite plus d'être votre fils. J'ai failli révéler notre existance à un Joker. Je...

Wolfgang regarda l'Excuse avec tristesse. S'il avait pu revenir dans le passer... Mais il était simplement Monde.
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Zoveda le Ven 17 Juil 2009 - 1:58

Le Monde était immobile de frayeur. Il était prit de stupeur, il pensait que c'était une erreur. Que d'avoir parlé à se Joker.
Pour le suprême atout. Ce Joker était fou. L'ennemi qu'il avait choisi était plus puissant que tout. Même du grand Manitou.
On ne touchait pas à un enfant. Encore moins celui du tout puissant. Il allait réparer le tout en ce vengeant. Ce vilain ne sera qu’un perdant.

-«Mon cher enfant, venez dans mes bras réconfortant.»

L’Excuse le prit de ses bras. Ses bras de papa.

-«Voudrais-tu y retourner? Changer le passé? Tout faire pour l’éliminer. Je pourrais t’y amener et de plus, je serai là pour t’aider. Qu’est-ce que ça te dirait d’y aller?»

L’Excuse avait une flamme dans les yeux. Bien plus pure que le feu. Réparation des séquelles était son vœu. L ‘Excuse n’allait pas laisser ses bras croisés comme les vieux. Il allait attiser le feu.
avatar
Zoveda
L'Excuse
L'Excuse

Masculin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Là ou je me trouve
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Wolfgang le Ven 14 Aoû 2009 - 18:08

Dans les bras de l'Excuse, Wolfgang pesait le pour et le contre. La balance penchait plus du côté «y retourner et tout changer». Seulement, quelque chose et lui l'empêchait de dire oui. L'Atout secoua négativement la tête.

-Il m'est impossible d'accepter.

L'avenir restait flou pour lui. Le Monde ne pouvait s'empêcher de penser aux conséquences qu'aurait un retour dans le passé. L'impact que tout ça engendrerait dans le futur. Et si cette rencontre devait arriver. Si elle était indéniable.

Il releva la tête. L'Atout serra de ses petites mains le gilet de son père pour attirer son oreille vers sa bouche. Malgré les larmes qui n'arrêtaient de couler le long de ses joues, Wolfgang avait une nouvelle lueur dans les yeux. Plus sereine.

-Merci, mais je n'aime pas l'idée de jouer avec le temps comme vous.

L'enfant embrassa la joue de l'Excuse avant de replacer ses cheveux et de lisser son linge frippé depuis quelques jours. Le Monde respira un grand coup, puis se dirigea vers la porte. Il devait aller s'excuser au près de ses soeurs. Wolfgang se retourna.

-Vous venez père?

Il lui sourit. Un sourire sincère que seul un enfant peu faire.

[on peut terminer ici sauf si tu désires rajouter de quoi]

_________________
«Je ne voudrais pas être à la place d'un Joker, c’est un cul de sac.»

«L’intelligence ne se mesure pas de la tête aux pieds, mais de la tête au ciel.»
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immobilité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum