Faute de pomme, contente toi d'une carotte [PV Cherry et le Pendu]

Aller en bas

Faute de pomme, contente toi d'une carotte [PV Cherry et le Pendu]

Message par Wolfgang le Ven 1 Juin 2012 - 22:56

[Bon je vous y oblige, mais pas grave ^^ c'est un caprice d'enfant. Et je sais que votre autre Rp n'est pas fini mais EKIS! Et le titre, c'est seulement que je trouvais se proverbe russe drôle ^^]

-Sors de là qu’on te regarde! Allez Wolfy. Je peux venir t’aider!
-NON! Attendez!
-Ça fait déjà cinq minutes que tu te changes. Nous désirons te voir.

Le Petit tira sur l’un de ses bas afin de cacher un bleu qui était apparu sur son mollet. Assuré d’avoir masqué toutes les ecchymoses, l’enfant sortit de derrière le paravent.

C’est alors habillé d’un ensemble bleu et blanc (ressemblant à un mélange de petit matelot et d’écolier) que Wolfgang se présenta devant ses sœurs. Celles-ci éclatèrent en compliments du fait qu’il était si mignon. Pour faire plaisir à ses aînées, le Petit avait accepté de jouer à faire la poupée en échange d’une sortie. Et ce, encore une fois. La Papesse s’approcha et ajusta le chapeau de paille à fond plat sur la tête de son petit frère.

-C’est parfait! Nous pouvons y aller, dit la Tempérance en regardant au dessus de l’épaule de l’Impératrice.
Ils rejoignirent les autres, puis partirent pour le royaume des Trèfles.

Le Monde avait désiré voir ce spectacle de ses propres yeux. Il n’avait jamais eu la chance auparavant d’admirer la beauté de la nature en action. Les pommiers étaient à la fin de leur floraison et le souffle du vent emportait les pétales créant une pluie blanche et rose. Une nouvelle fois, la nature offrait une merveille artistique à qui savait regarder.

Ainsi, le Petit avait demandé à la Mort de se rendre au royaume des Trèfles pour combler son caprice. Cette dernière en parla aux autres qui décidèrent de participer à cette sortie. Au final, six de ses frères et sœurs l’accompagnaient en ce jour ensoleillé et ils discutaient entre eux oubliant soucis et discordes. L’éclat de rire de Cherry fit retourner l’enfant. Celui-ci discutait allègrement avec la Tempérance. La quatorzième lame se permettait d’être plus expressive qu’à l’ordinaire sans toutefois tomber dans la volupté. L’Étoile et la Papesse, leurs cheveux ondulant au vent, passèrent en courant aux côtés de Wolfgang en riant comme des gamines. Le Monde chercha Machtias des yeux.

Le Petit, toujours aussi morose qu’à son habitude, continuait à marcher en compagnie de la treizième arcane. Elle tenait la main du Petit lui pointant de tous les côtés afin qu’il portant attention comme une mère à son enfant. Finalement arrivés à un embranchement d’allées de pommiers, Wolfgang tira sur la main de la Mort afin qu’elle se penche. Il lui chuchota quelques mots à l’oreille et elle le regarda avec surprise et méfiance. Ce dernier hocha la tête et sa sœur relâcha sa main. Ses sœurs et Cherry partirent d’un côté et Wolfgang de l’autre.

*Je ne peux continuer à cacher la vérité à mes sœurs.*

Arrivé devant un pommier plus grand que les autres, la vingt-et-unième arcane s’arrêta.

-Elles s’en rendront compte un jour ou l’autre, se dit-il ne sachant pas qu’il n’était pas seul.

_________________
«Je ne voudrais pas être à la place d'un Joker, c’est un cul de sac.»

«L’intelligence ne se mesure pas de la tête aux pieds, mais de la tête au ciel.»
avatar
Wolfgang
Le Monde
Le Monde

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute de pomme, contente toi d'une carotte [PV Cherry et le Pendu]

Message par Le Pendu le Jeu 14 Juin 2012 - 4:14

"Wolfgang."

Se retourner est inutile, car même sans le timbre de voix bien connu, le ton hilare mais étrangement sans humour est caractéristique.
Le Pendu était dans son dos.

Ce qu’il faisait ici, lui qui jamais au grand jamais, depuis d’interminables siècles, ne s’était mêlé à ses semblables ? Nul ne le savait ; Cherry avait dû dans son sillage le trainer, par quelque artifice d’orateur. Il n’était pas question pour lui de profiter de cette sortie ; depuis leur arrivée sur Ebluc, indifférent à son environnement, il jouait avec une pomme trouvée à terre. Nul Atout ne lui avait adressé la parole, tant il était évident que d’autres auraient meilleure conversation. Peut-être essayait-on d’oublier sa présence sinistre, tout à fait étrangère à l’atmosphère relaxée qui l’entourait.
Quoi qu’il en soit, la Douzième Lame même n’avait pas fait d’effort pour sortir de ses pensées mystérieuses ; et pourtant il était là, proche du Petit, son jouet improvisé abandonné quelque part dans les herbes.

"Que fais-tu ici, seul ?"

Il appuie son dos à un arbre, contemple le ciel gris, semblant chercher ses mots. Rythmiquement, machinalement, son majeur cogne sur l’écorce.

"Tu aurais dû rester avec les autres."

Étant donné les circonstances.
Un mouvement délicat de la main vient souligner ses mots.

"Nous détesterions tous deux devoir me qualifier de baby-sitter, n’est-ce pas."

Sa bouche s’entrouvre pour un sourire, mais rien de plus. Ses yeux sont fixés sur la silhouette haute comme trois pommes du Petit.
Que pense le Pendu ?
À part Cherry, son éternel complice, personne ne l’a vu depuis la Réunion orchestrée par l’Excuse. Tout aurait pu lui passer par la tête.
Tout.
avatar
Le Pendu
Le Pendu
Le Pendu

Masculin
Nombre de messages : 29
Localisation : ailleurs, mais jamais très loin.
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum