Invasion - Alia. [CLOS]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Ven 4 Juil 2008 - 16:20

Des cris. Des hurlements qui s'étranglaient d'un coup, tandis que la gorge d'où ils sortaient s'emplissaient de poussière. Au milieu du chaos par elle-même provoqué, Alia s'avançait, vengeresse. La jeune Métissée n'entendait pas laisser de chances aux Purs qui les avaient si souvent rabaissés. Sa hache fracassait les murs, et la poussière volait. La poussière ne retombait pas, guidée par la volonté de la jeune fille. Mais le sang, lui, coulait jusqu'à terre.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Sam 2 Aoû 2008 - 18:12

Une voix d'enfant ensommeillé se fit entendre.

"Qui êtes-vous ?... Où suis-je ?..."

Un gamin d'à peine neuf ans semblait s'être soudain matérialisé dans la place, à côté d'Alia. Il paraissait un peu … spectral, mais sans doute était-ce une illusion d'optique. Se frottant les yeux, il les tourna vers la jeune Métissée et demanda aussi :

"Qui êtes-vous ?..."

Il n'avait pas encore réfléchi aux implications du fait que la fille tenait une hache ensanglantée à la main, trop endormi. Pourtant, cela aurait pu être très intéressant …

… Mikado s'était endormi, chez lui, chez les Trèfles. Et comme toujours, il avait rêvé … Non seulement il était rêveur quand il était réveillé, mais il l'était tout autant quand il dormait. Voilà donc Mikado endormi. Il se vit gravir une colline. En haut, il y avait une maison. Un homme et une femme adulte l'attendaient en lui faisant des grands signes de bras, et ils souriaient. Mais plus l'enfant marchait, plus il s'éloignaient de lui, plus la colline semblait immense … Il tomba. Il pleura beaucoup. Et soudain, il volait ; les deux personnes avaient disparues. Il volait au-dessus d'une ville, très animée … La vision et la sensation s'estompèrent rapidement, et il se trouvait là …

Là, dans une rue, loin de chez lui (il le savait, c'était une certitude, même s'il n'aurait pu dire pourquoi. Syndrome de la sœur barbue ?...). Et il attendait tranquillement les réponses aux questions qu'il avait posées, en attendant d'être complètement réveillé.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Mar 5 Aoû 2008 - 16:45

Alia se figea, puis se tourna brusquement vers l'origine de la voix. L'effet visuel provoqué était étrange, car tandis que les cheveux de la jeune fille voltigeaient autour d'elle les grains de poussière suspendus en l'air restaient totalement immobiles … Puis les cheveux retombèrent, s'arrêtèrent, et la poudre blanche s'anima à son tour. En un instant, l'enfant était immobilisé par une gangue de plâtre. Alia fit un pas vers lui, le regard dur. Elle le dévisagea sans dire un mot, et dans le silence relatif qui s'était soudain établi, on entendit avec une acuité surnaturelle le tintement pourtant faible du sang qui gouttait lentement de la lame de sa hache.

"Tu n'es pas un Métissé."

Le ton n'était pas celui d'une question, et la voix de la jeune fille était aussi froide et tranchante que son arme.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Mer 6 Aoû 2008 - 12:16

"Non, je suis un …", commença-t-il.

Puis il baissa les yeux et vit le sang, s'arrêta. Sans finir sa phrase, il regarda autour de lui, perplexe, et marmonna pour lui-même :


"Quel rêve étrange."


Une colline déserte et après une ville … déserte aussi, mais pas de la même manière. Enfin, c'était ce qu'il lui semblait. Il n'était sûr de rien et un fichu mal de tête le prenait. Était-ce seulement un rêve ? Cela paraissait si réel … Mais tous les rêves de Mikado le paraissait, ou presque.

Le gamin sembla se souvenir de la fille, de sa hache et de son sang, et sans tenir compte de ces derniers, il redemanda, fronçant les sourcils en une moue suppliante :


"Qui êtes-vous et où sommes-nous ?"

En fait, il se demandait surtout qui était cette fille. Mikado était toujours un peu flottant dans ses rêves, comme tout le monde, mais là il avait zappé tout une partie du personnage en face de lui. Et soudain, la signification du sang se fraya un chemin entre ses neurones embrumés : la fille devait être blessée. Et lui il ne faisait rien ?... Sans réfléchir plus que cela, il demanda, l'air inquiet, tendant une main vers la main qui tenait sa hache :

"Vous êtes blessée mademoiselle ?"

Vraiment, ses grands yeux ne reflétaient que de l'inquiétude. Il se serait presque mis à pleurer, tellement il n'aimait pas voir les gens blessés …
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Mer 6 Aoû 2008 - 17:24

"Blessée ?" répéta Alia, désarçonnée par les questions absurdes de l'enfant.

Elle resta figée quelques instants, ne comprenant pas. Puis, peu à peu, ses yeux descendirent le long de son bras, suivant le regard du gamin, pour finalement se poser sur sa hache. Et bien oui, une hache. Mais encore ? … Du sang ? Oui, du sang … Ce stupide gosse pensait-il que ce sang était
le sien ? Les yeux de prédateur revinrent clouer Mikado. Quelle tournure de pensée fascinante … Faible comme un Pur, mais sans leur égoïsme et leur mépris congénital des Métissés. En bref, totalement inadapté.

"Bien sûr que non, je ne suis pas blessée ! lança-t-elle avec un sourire cruellement moqueur. Mais toi tu ne vas pas tarder à l'être !" acheva-t-elle dans un cri tout en envoyant sa lourde hache vers lui d'un large mouvement tournant.

A cet instant, allez savoir pourquoi, l'esprit de la jeune fille se focalisa soudain sur une question qu'elle avait éludée dans les minutes précédentes, et qui pourtant avait un intérêt assez remarquable.

D'où sortait ce gosse ?
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Ven 8 Aoû 2008 - 11:38

Un tintement de métal retentit. Une épée venait de se trouver sur le chemin de l'arme adverse, devant Mikado. Elle était d'un argenté brillant, et une gemme bleue se tenait au centre de la garde. Le bras qui la tenait était fin, mais il avait tout de même réussi à stopper Alia, ce qui témoignait d'une certaine force. Il était drapé de manches noirs terminées par des mitaines de la même couleur. Et enfin, le visage du sauveur. Ses traits aussi étaient fins ; ses longs cheveux étaient comme de l'or au Soleil ; et surtout, ses yeux verts semblaient pleins d'intelligence. Même si, en l'occurrence, plutôt que d'audace, ils semblaient emplis d'effronterie.

"Hanabi !", s'écria Mikado, le jeune garçon, en le voyant.

Mikado semblait en adoration devant le nouvel arrivant. Le dénommé réussit à détourner la hache de Mikado, et de lui par la même occasion.


"Tu ne croyais tout de même pas que j'allais te laisser mourir !..."

Hanabi … Il se souvenait encore de leur première rencontre …

… Ils le poursuivaient. Mikado se demandait si c'était un cauchemar ou si c'était bien la réalité qui lui courait après comme cela. Mais il n'en pouvait plus ! Il courait déjà depuis longtemps … Les contours des choses, dans la nuit, lui semblaient de plus en plus flous … Il devait s'arrêter … Il se retourna. Ils étaient juste là, prêts à … à le tuer. Ils disaient que Mikado avait quelque chose qu'eux n'avaient pas. Celui-ci s'était enfui avant d'entendre ce que c'était. Ils avaient dit "la réalité" … Et pour cela, ils voulaient l'en priver, faire de lui comme eux un être de fiction … Et il s'était arrivé. La mort était près de lui … Si près … Puis il entendit une voix. Et un autre garçon, de quelques années plus grand que lui, l'avait poussé à terre, puis s'était relevé. Il avait combattu pour Mikado, pour lui sauver la vie. Mais pourquoi ? Et puis … qui était-il ? Son sauveur regarda le ciel, la nuit totalement noire, et dit d'une voix pleine de mystère :


"J'existe pour te protéger. Je suis … Hanabi !"

Et les feux d'artifices explosèrent. Ce fut un magnifique spectacle … Et il disparut. Et Mikado se réveilla. Depuis, il voyait souvent Hanabi dans ses rêves …

Un choc à l'épaule le fit revenir à la réalité. Avec Hanabi, bien sûr, mais aussi la fille à la hache. En fait, celle-ci voulait tuer …? Étrange. On ne pensait pas comme ça, dans son pays. Mikado n'avait jamais vu la guerre.

Posant la pointe de son épée au sol, Hanabi demanda :


"Pourquoi faites-vous cela ? Vous n'aurez pas Mikado."
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Ven 8 Aoû 2008 - 12:21

Alia recula d'un pas, dardant un regard furieux sur le nouvel arrivant. Peut-être d'autant plus furieux que cette apparente colère lui permettait de dissimuler sa perplexité.

Ce type était sorti de nulle part.

Il était apparut devant elle, comme ça, sans crier gare. Son épée avait bloqué le coup de la jeune fille là où, une fraction de seconde plus tôt, n'existait que du vide. On aurait pu croire à une hallucination, s'il n'avait été aussi … matériel.


"Ce n'est que vengeance !
cracha Alia. Les Purs nous ont toujours méprisés et haïs, nous les Métissés ! À votre tour de savoir ce que c'est que de se faire massacrer !"

Et elle frappa vers Hanabi.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Sam 9 Aoû 2008 - 11:38

Hanabi para tant bien que mal. Le combat physique n'était pas vraiment ce qu'il préférait … Mais combien de temps tiendrait-il ?...

Mikado entendit Alia cracher tout son fiel. Il se tourna lentement vers son ami et lui demanda :


"C'est vrai ? Les Purs méprisent vraiment les Métissés ?..."

Quelle innocence, quelle fraîcheur chez cet enfant. Hanabi ne savait pas quoi répondre. Enfin, puisque Mikado voulait une réponse, il répondit :

"La plupart. Mais certains ne sont pas comme cela …"

Il esquiva un second coup d'Alia. Il ne cherchait pas à la battre ; la jeune fille n'était que haine. De toute façon, mais en tentant de la frapper véritablement au lieu de parer et esquiver inlassablement, il n'aurait pas réussi.

Seul Mikado pouvait faire quelque chose. Mais quoi exactement ?... À part se réveiller, bien sûr. Il oublierait ce dont il a rêvé.

Mais Mikado fit quelque chose d'autre. Et cela n'arrangeait vraiment pas Hanabi.

Il s'interposa entre Alia et celui-ci, et s'exclama d'un ton et d'un regard décidé :


"Tue-moi si tu veux ! Comme ça, tu sauras que certains Purs ne méprisent pas les Métissés !"

C'était une réaction assez infantile. Mais comment réagirait Alia ?... Elle serait sans doute trop contente de pouvoir le tuer. Et là … tout le travail d'Hanabi serait réduit en morceaux. Celui-ci ne put que prendre Mikado par le poignet, et dire simplement :

"S'il-te-plaît. Cet enfant doit vivre …"

Il réfléchit une seconde, et trouva un argument à peu près valable –en tout cas plus que le dernier.

"Si tu le laisses vivre, les Trèfles seront peut-être enclins à une alliance avec les tiens."

Il regardait Alia droit dans les yeux. Dans sa précipitation, il avait lâché son épée au sol, à peine à un mètre de lui, mais qui semblait des kilomètres …
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Dim 10 Aoû 2008 - 15:29

"Et qu'est-ce qui te fait croire que nous accepterions une telle alliance ? lâcha Alia. Si c'est pour être à nouveau trahi, comme d'habitude …"

Elle laissa doucement retomber son bras le long de son corps.

"Un Trèfle, hein ? Vous valez pourtant pas mieux que les autres …"

Alia regarda alors Hanabi droit dans les yeux.

"Et toi ? T'es un Trèfle, aussi ?"


Elle eut un rictus méprisant.

"Bah, de toutes façons, que tu sois Pique, Trèfle, Carreau ou Cœur, c'est du pareil au même …"

La poussière aux pieds d'Hanabi commençait, lentement, à remonter le long de ses jambes …
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Jeu 14 Aoû 2008 - 15:48

Hanabi était légèrement désarçonné. Non par la réponse d'Alia –qui lui semblait tout à fait correcte et même légitime pour une Métissée, non. Il disposait d'un panel d'actions possibles immensément gigantesque, et ne savait tout bonnement pas laquelle choisir. Il s'apprêtait donc à faire un coup d'éclat, et tira Mikado derrière lui. C'était déjà ça de fait. Ce dernier protesta mollement et si bas que seul lui-même dut l'entendre.

Et alors qu'Hanabi commençait un geste, il dut s'arrêter. Pourquoi ? Parce qu'il entendit un roulement de dé …

Mikado avait lancé son pouvoir et son Dé. Il ferma les yeux, pour le voir : son Dé n'était visible qu'à lui seul et uniquement quand il fermait les yeux, comme s'il cherchait à s'endormir. Le Dé roula, roula. En fait, il ne faisait pas tellement de bruit. Aucun moyen de savoir si Alia l'avait entendu ou pas. Hanabi parla alors pour forcer les probabilités.


"Non, ce n'est pas pareil. Les Trèfles, eux, ne sont pas racistes, comme les Rouges … ou même les Piques. Si tu crois si peu à cette alliance, je peux me constituer en otage. Comme cela, ils seront obligés de tenir leurs engagements. Je suis Cavalier."

Hanabi disait ce qui lui passait par la tête. Les Trèfles, qui aiment toutes les autres couleurs et même les Métissés ? C'est ça, bien sûr. Et Hanabi, se constituer prisonnier ?... Laissez-moi rire. Dès que Mikado se réveillerait, Hanabi disparaîtrait, malgré tous les liens avec lesquels on aurait pu l'attacher…

Puis le jeune homme à la chevelure dorée entendit que le Dé de Mikado s'arrêtait. Sur quelle face s'était-il arrêté ?...


"La deuxième.", fit Mikado, répondant à ses pensées.

Et quelqu'un apparut. Quelqu'un qui n'avait apparemment rien à faire ici, venait d'apparaître tout aussi soudainement que Mikado et Hanabi …


[Hey hey hey ! Je demande à la barre … Cherry !!]
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Jeu 14 Aoû 2008 - 17:02

Une fumée fushia se matérialisa soudainement sur la place ensanglantée, déjà fortement occupée par ailleurs. Les volutes se tordaient en tout sens, formant la silhouette indistincte d’un homme. L’ombre agitait les mains comme si elle conversait avec quelqu’un. L’apparition prit alors des couleurs et l’on entendit sa voix percer à travers les dernières touches de vapeur rose :

« …doit souvent vous le dire… Vraiment magnifique! »

Puis l’être éthéré apparut pour de bon, devant l’enfant qui l’avait invoqué. Le Pape jeta un coup d’œil un peu surpris à l’assemblée : Zoveda n’avait pas l’habitude de l’envoyer aussi expressément chercher les morts… D’autant plus qu’il ne semblait y avoir personne à ramener ici bas. Une jeune femme à l’air sauvage, un instrument barbare ensanglanté à la main, se tenait dans un coin de la pièce. Derrière la Cerise, il y avait un jeune garçon qui avait la mine totalement ravie de le voir. Et devant… Un homme aux cheveux blonds et aux yeux verts l’observait, totalement abasourdi.

« Eh bien, bonjour la compagnie… »

Cherry fit quelques pas de côtés, histoire de se placer dans un coin de la salle où il pourrait observer tout le monde sans devoir tourner la tête. N’était-il pas, quelques secondes auparavant, en agréable compagnie, au sommet de la tour Carreau? La princesse ne devait pas trouver cette disparition précipitée très amusante, pensa l’Atout, rieur. Heureusement, on n’avait pas eu l’idée de le convoquer alors qu’il était occupé : la situation aurait été d’une délicatesse beaucoup moins charmante… Et cela aurait pu troubler la jeune dame présente!

D’un coup d’œil rapide, Cherry examina cette dernière : si on faisait abstraction du sang et la poussière qui la couvrait, elle n’était pas vilaine. Pas vilaine du tout, même. L’Atout s’appuya négligemment sur le mur le plus près de lui. La situation ne l’inquiétait guère, bien qu’il ignorât comment on l’avait appelé ici. Il jeta un regard circulaire à l’endroit et arrêta ses deux yeux sur l’enfant accroupi sur le sol. Il souriait…
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Jeu 14 Aoû 2008 - 22:35

La poussière recouvrait peu à peu le corps d'Hanabi. Mais, bien avant qu'il y en ait suffisamment pour qu'Alia puisse immobiliser ou blesser le jeune homme, la situation dérapa une fois de plus. Le discours de son "adversaire" n'inquiétait nullement la jeune fille, même si les quelques mots prononcés par l'enfant la firent tiquer.

Bien évidemment, ce n'était rien par rapport à l'apparition inopinée de Cheryri …

Cela avait beau être la troisième matérialisation spontanée en l'espace d'une dizaine de minutes, Alia ne put retenir un mouvement de surprise, et de recul. Ses doigts se crispèrent sur le manche de sa hache, présence rassurante face à un univers dont la stabilité semblait aujourd'hui sévèrement compromise. Le nouvel arrivant ne semblait nullement avoir la moindre velléité agressive, mais cela ne rassurait pas la jeune fille pour autant.

Elle se sentait acculée, et, inconsciemment, tendait à réagir comme un animal pris au piège.

Son regard oscillait entre le Cavalier Trèfle et le jeune homme aux cheveux mauves, et dans ses yeux se lisait à quel point elle pouvait devenir dangereuse si l'on continuait à la pousser à bout ainsi. Elle ne savait pas comment réagir.

Elle sentit d'un coup le mur contre son dos, et réalisa seulement alors qu'elle avait reculé, sans s'en rendre compte. Elle tendit sa hache devant elle, sur la défensive.

Elle n'était plus dans la position dominante qu'elle occupait lorsqu'elle menaçait Mikado -d'ailleurs elle avait complètement oublié l'enfant, si inoffensif … Elle était à son tour dans le rôle de la victime, mais, contrairement à Mikado qui l'avait endossé sans coup férir, elle n'entendait pas se laisser faire. Elle rejeta ses cheveux en arrière d'un coup de tête, une lueur de défi dans le regard, et se prépara à combattre.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Dim 17 Aoû 2008 - 15:58

De la tension. La place était pleine de tension. Enfin, surtout de la part d'Alia. Le nouvel arrivant, lui, avait l'air plutôt cool, au contraire. Mais on ne savait jamais …

Mikado ne savait pas ce qui allait se passer. Il avait convoqué un jeune homme, aux cheveux violets. Il semblait décontracté. Cela surprit un peu Mikado, car la plupart du temps, les gens étaient surpris … Ce devait être … un bien étrange personnage.

Hanabi, pour sa part, avait été un tantinet surpris de voir quelqu'un sortir de n'importe où. Enfin, c'était surtout ce qu'il dit ensuite qui l'étonna. Vraiment zen, le gars.

La jeune fille à la hache, elle, avait reculé, sans doute inconsciemment, à cause de l'arrivée inopinée de l'homme aux cheveux violets. Mais qui pourrait l'en blâmer ? De toute façon, jamais deux sans trois. Après Mikado et Hanabi, voilà Cherry …

Et tout le monde se dévisageait, sans vraiment oser bouger. Mikado fut le premier à réagir –normal, vu que c'était lui qui l'avait convoqué. Le jeune enfant s'approcha de Cherry et lui dit en souriant, levant ses grands yeux bleus sur lui :


"Je m'appelle Mikado. Lui *désigne Hanabi* c'est Hanabi ! Et vous, messire ?"

De toute façon, Mikado n'avait pas de raison d'avoir peur. Les convoqués l'étaient pendant une demi-heure, durant laquelle ils ne pouvaient pas tuer Mikado, du moins de façon directe. Et à la fin, ils retournaient là où ils étaient avant … Mikado n'avait donc pas à craindre d'une attaque. Il aurait dû, par contre, avoir un peu peur d'Alia.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Dim 17 Aoû 2008 - 17:59

Mikado. Jeu d’origine orientale consistant à ramasser de petites baguettes, la plupart du temps en bois ou en plastique, sans faire bouger les autres. Les bâtonnets ont différentes couleurs : chaque teinte vaut un certain nombre de points. Le gagnant est celui qui a amassé le plus de points lorsque tous les bâtons ont été récoltés.

Hana-Bi. Mot japonais signifiant feu d’artifice, ou plus littéralement, fleur de feu. C’est aussi le titre d’un film terrien paru en 1997.

Si ces deux-là ne venaient pas d’Ebluc, Cherry aurait bien aimé être pendu. Il s’inclina légèrement devant le petit garçon, comme le voulait la mode orientale. L’Atout trouvait étrange que la Terre et Decenta Emdor fussent aussi semblables, contrairement à toutes les autres planètes de l’Univers. Outre les préjudices profond qu’on avait fait à l’Histoire humaine, tel que marier le Royaume Trèfle de l’est avec une certaine culture Maya. Cherry se demandait profondément comment cela avait-il pu arriver. Quelqu’un Savait, inexorablement, que la Terre existait. Mais qui?

« Enchanté de vous rencontrer messieurs. Je suis Sakuranbo. »

Un faux nom, mais pas si faux que cela. N’importe quel Atout reconnaîtrait là sa signature. La langue change, mais l’appellation reste la même. Sakuranbo. Cerise, à la mode Tokyoïte. En ayant à faire avec des Trèfles, histoire de mettre toutes les chances de son côtés, il valait mieux leur donner une raison inconsciente de vous faire confiance. Il aurait adopté le même comportement s’il avait rencontré des Piques, des Carreaux ou des Cœurs. Le russe, l’anglais et le norvégien convenait bien pour les premiers. Pour les seconds, il se réservait le français, l’espagnol, le latin et la plupart des autres langues Européennes. Les Cœurs, quant à eux, avaient droit aux différents dialectes Sud Américains et Africains. Le tout gardait, et devait garder, le même sens géographique que sur Terre : le sud avec le sud, l’est avec l’est etc. Ce n’était pas là une méthode mnémotechnique, l’Atout n’en ayant guère besoin, mais plutôt une façon de tout classer, histoire de ne pas se mélanger être son monde et celui des humains…

La Cerise tourna la tête vers la jeune femme, qui semblait en proie à une panique profonde, et inclina doucement la tête vers elle, en une nouvelle salutation polie. Puis il la dévisagea un long moment, sans ciller. Elle avait peur. Il essaya de la calmer, d’une voix douce, avant que quelque chose de navrant ne survienne :

« Vous pouvez vous détendre mademoiselle, personne ici ne vous veut du mal. Moi-même et l’enfant serions d’ailleurs bien incapable de vous atteindre. L’autre homme est désarmé. Vous contrôler la situation… »

L’Atout avait envie qu’elle se fâche, qu’elle essaie de frapper dans le tas… Il voulait se proposer comme otage, pendant que les deux Trèfles s’en allaient. Et ensuite, seulement, rester seul avec la demoiselle, et utiliser ses dons d’Atouts à bon escient – et, accessoirement, à son seul avantage. Il fit mine de tendre la main vers l’épée du grand blond, tout en demandant d’une voix désinvolte :

« Je crois avoir manqué le début des présentations. Vous vous appelez? »

Et il referma son poing sur la garde de la lame affilée…
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Dim 17 Aoû 2008 - 23:05

Alia suivit les présentations des trois hommes en présence ; se sentant délaissée, comme s'ils se désintéressaient totalement d'elle, elle était de plus en plus proche du point de rupture. En un sens, il est souvent pire d'être ignoré que d'être menacé …

Puis d'un coup elle cessa de n'être qu'une silhouette dans un coin de la pièce pour devenir le centre de l'attention -ou du moins de celle de Cherry. Elle soutint longuement le regard noisette de l'homme aux cheveux violets, non pas par courage, par détermination, ou même par peur … Elle était tout simplement comme hypnotisée par ce regard, comme une souris est figée devant le serpent qui s'apprête à la dévorer. Elle était en vérité incapable de détourner les yeux, l'aurait-elle voulu.

Lorsque l'homme prit la parole d'une voix douce et apaisante, elle eut presque la sensation de pouvoir à nouveau respirer, d'échapper à la noyade. Le son de sa voix la calmait, plus peut-être que ses paroles … Elle se secoua mentalement. Ce type avait raison, bien sûr, elle contrôlait la situation … Ou peut-être pas ? Beaucoup de choses ici lui échappaient. À commencer par la matérialisation apparemment spontanée des trois autres protagonistes. Elle ne savait pas ce dont ils étaient capables, tous autant qu'ils étaient. Cependant, elle était armée, et pas eux …

Elle commençait à peine à se détendre -notion ici toute relative- quand ses yeux se posèrent sur la main de Cherry, qui se refermait sur la garde de l'épée.

C'était donc ça ! Il avait cherché à détourner son attention avec ses péroraisons tandis qu'il récupérait une arme ! Et elle, elle était stupidement tombée dans le panneau !... Dire qu'elle s'apprêtait presque à répondre à la question de son interlocuteur -et ennemi …

Elle prit appui sur le mur pour se jeter sur Cherry pendant qu'il était encore dans une position précaire : accroupi pour récupérer l'arme qui gisait au sol. De toutes ses forces, elle frappa. La lame aiguisée de la hache fendit l'air, s'approchant inexorablement de son adversaire …
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Lun 18 Aoû 2008 - 11:02

[Je crois que je vais passer mon tour ^^ Faites comme si Hanabi et Mikado restaient à l'écart en regardant la scène avec intérêt ^^

Hep, Sakuranbo ! Écoute la piste 06 de
ça ^^]
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Maka T. le Lun 18 Aoû 2008 - 15:29

[Ça y est je suis traumatisé! Le petit nain rose m'a envoyé une chanson emplie d'ondes psychotiques qui vont faire de moi un zombie! À l'aide! On tente de m'assassiner!!!]

(On répond plus tard alors^^ Là il est un peu tôt pour être sur l'ordi :P )

[Edit] Regardez, y a pire XDD ]


Dernière édition par Maka T. le Mar 19 Aoû 2008 - 16:30, édité 1 fois

_________________
"J't'emmerde" - Mary-Kate Tytree
avatar
Maka T.
Joker des Noirs
Joker des Noirs

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 26
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://deckofcards.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Mar 19 Aoû 2008 - 5:15

Un sourire triomphant éclaira le visage de l’attaqué, et ce, alors même qu’un objet contondant était lancé à toute vitesse dans sa direction. Il n’avait pas peur de la lame, qui ne lui aurait fait sans doute aucun mal, de par son statut d’Immortel. L’Atout n’avait cependant pas l’intention de rester là à se faire hacher menu, pour justement éviter de mettre à jour son état d’Éternel. Il n’avait pas quitté la jeune fille des yeux depuis qu’il avait tendu la main vers l’épée. Son but n’était pas de s’en servir - il la lâcha dès que la demoiselle esquissa un mouvement - mais bien d’attirer avant tout son attention. C’est donc avec le rire silencieux et amusé de celui qui Sait comment faire que l’Arcane Cinquième se glissa sans difficulté hors de portée de l’instrument affûté, non pas en arrière, comme plusieurs l’aurait fait, mais bien devant, se calant contre le corps féminin de son agresseur. L’objectif n’était pas vulgaire : en se plaçant aussi près d’elle, il l’empêchait de le frapper, son outil étant beaucoup mieux adapté à la frappe distante. La Cerise ne put cependant arrêter l’élan de son adversaire, qui lui coupa momentanément le souffle, alors que la frêle brindille qu’il était essayait d’arrêter un rocher déboulant une falaise. La branchette avait toutefois plus d’un tour dans son sac et, au lieu de s’opposer à la masse en mouvement, il la suivit dans son impulsion. Au final, les deux belligérants parachevèrent contre le mur, Cherry grimaçant sous le choc du contact avec la surface de plâtre.

Un coup d’œil avisé lui apprit qu’aucun des deux Trèfles n’avaient fait un mouvement. Parfait! Un peu sonné, mais tout de même toujours en état d’agir, l’Atout fit lâcher l’arme à la jeune femme, d’une pression ferme sur les nerfs de son poignet. Les secondes s’égrainaient et il était surpris qu’elle n’ai pas déjà essayé de l’achever à mains nues! Pourtant, une fraction de seconde plus tard, ses lèvres murmuraient furieusement à l’oreille de la jouvencelle, sans qu’on n’ai pu s’en rendre compte :

« Arrête un peu de jouer les vengeresses et écoute moi une seconde! Ces deux Purs n’hésiterons pas à nous mettre en pièces lorsqu’ils comprendront nos origines communes : vois comment ils n’ont point réagis à l’approche imminente de ma mort! Cette épée, je tentais de leur subtiliser pour leur pointer à la gorge! Comment diable a tu pu croire un seul instant que je comptais t’attaquer, mes paroles n’étaient-elles pas assez claires? Je croyais que nos rangs comptaient les plus intelligents et valeureux combattants mais il me semble que je me trompais! Aller, retiens un peu tes ardeurs le temps qu’on se sorte de ce guêpier. Et écoute ce que je te dis à l’avenir! »

La poussière retombait seulement sur eux, les dévoilant tranquillement aux yeux des deux Orientaux. Cherry avait glissé un couteau – qu’il avait matérialisé dans sa main – dans la paume de la Métissée. D’ailleurs, avant de continuer, il vaudrait sans doute mieux expliquer comment l’Atout savait qu’Alia était du continent centrale. Il l’avait sans doute su dès son apparition – il y avait de ça cinq belles petites minutes – lorsqu’il l’avait vue – ou plutôt revue. En effet, le Pape avait déjà entraperçue la damoiselle sur les terres du Joker Blanc, probablement au coin d’une rue. L’information s’était gravée dans sa mémoire, comme toutes les autres. Et aussi, une foule d’informations corporelle la trahissait : ses traits, bien sur, mais aussi son air agressif et sauvage, ainsi que son odeur. Pas qu’elle sente mauvais, détrompez vous! Cependant, chacun a une odeur particulière, un peuple se ressemblant plus entre eux qu’avec leurs lointains voisins. Ainsi, il Savait, encore et toujours.

Dans un dernier murmure, il ajouta :

« Prend moi en otage. Exige qu’on nous laisse sortir du bâtiment sans qu’ils bougent, ne serait-ce qu’un cil. Ils n’oseront pas s’opposer à toi : mon sang viendrait alors symboliquement leur tacher les mains. Et les Purs aiment beaucoup mieux croire – et faire croire – que c’est notre peuple qui barbarisent ses semblables… »

Puis, avec un petit sourire vers les deux Trèfles, il dit d’une voix forte :

« Tout va bien! Je l’ai maîtri… »

D’un mouvement orchestré, il renversa leurs positions : Alia contre le mur, lui devant elle, la lame blanche sur la gorge. Jusqu’à maintenant, si quelqu’un avait dit quoi que ce soit, Cherry ne l’avait pas entendu. D’ailleurs, il n’avait prêté aucune attention à quoi que ce soit, dans son habituelle confiance aveugle. Il jeta un regard terrifié – mimé, naturellement – au coutelas, puis aux Purs.
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Mar 19 Aoû 2008 - 16:36

Avant d'avoir compris ce qui lui arrivait, Alia se retrouva désarmée, plaquant contre le mur un "ennemi" plutôt consentant … Désarçonnée, la jeune fille ne réagit pas immédiatement, laissant sans le vouloir à Cherry le temps de lui glisser une "explication". Les yeux de la Métissée s'écarquillèrent de surprise, mais par chance Hanabi et Mikado ne pouvaient voir son visage de là où ils se trouvaient. Non pas qu'elle se soit méfiée de Mikado, mais Hanabi, lui, aurait peut-être eu des soupçons …

Puis Cherry commença une phrase en direction des deux Trèfles, et sans prévenir plaqua Alia contre le mur. Incapable de résister, elle s'était laissée faire, et tenait à présent son couteau -mais d'où sortait-il d'ailleurs ? Elle n'avait pas de couteau, et aurait juré que Cherry n'était pas armé … - sous la gorge de son compatriote.

Tout cela allait beaucoup trop vite.

Alia resta muette l'espace d'un instant, mais un léger mouvement de Cherry, qui pressait sa jambe contre la sienne dans une tentative d'équivalent d'un plus classique coup de coude, la fit enfin sortir de sa léthargie.

Avec un sourire retord, la jeune femme appuya un peu plus la lame contre la peau de l'homme.


"Que diriez-vous de me laisser partir sans combattre ? Vous ne voudriez pas avoir sa mort sur la conscience …"

Prise d'une intuition subite, elle ajouta

"D'autant que c'est de votre faute s'il se retrouve dans cette situation …"
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Mikado le Ven 22 Aoû 2008 - 14:32

Il s'était passé beaucoup de choses proportionnellement au temps qu'il avait fallu pour les accomplir. Mais en fin de compte, le nouvel arrivant s'était retrouvé pris en otage par la jeune fille à la hache. Elle leur proposait de partir pour qu'il ait la vie sauve ?... Sans combattre ?... Bien, bien. C'était exactement ce qui convenait à Hanabi –à Mikado un peu moins, mais qui à part lui oserait même imaginer qu'ils se pardonnent tous leurs pêchés en cet instant ?

Hanabi se tourna vers Mikado et lui sourit.


"Tu voudrais pas te réveiller ?...", lui murmura-t-il.

Mikado ferma les yeux … et il ne se passa rien. Il fit non de la tête et rouvrit les yeux, contrarié de ne pas pouvoir faire ce qu'on lui demandait. Hanabi soupira, et lui dit de s'asseoir. Tout en mouvement lents, pour ne pas qu'Alia pense qu'il comptait encore se battre, il reprit son épée.


"Désolé, mais c'est à moi. J'y tiens beaucoup.", fit-il d'un ton d'excuse.

Puis il retourna s'asseoir à côté de Mikado.


"On ne peut pas rentrer. Alors autant discuter. Je ne bougerai pas tant que mon Mikado ne bougera pas !....", finit-il en souriant à nouveau.

Il sembla réfléchir un instant, puis ajouta :


"À moins que notre présence ne vous dérange tant que cela … Enfin, vous pourriez au moins nous dire vos noms, avant de nous laisser en plan sur notre pan de bitume."

À son tour d'avoir un sourire retord. Ils n'étaient vraiment pas les bienvenus, lui et son petit protégé ; il le savait. Cela devait être une étrange sensation que ne pas pouvoir se débarrasser proprement de quelques gêneurs. Enfin après tout, elle pouvait partir. Hanabi ne l'en empêcherait pas … Et cette solution semblait convenir à Mikado, qui souriait un peu aussi.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Mer 27 Aoû 2008 - 16:09

Les traits anxieux de la Cerise s’étirèrent en une longue grimace mortifiée alors que son personnage d’enlevé devait comprendre que personne ne souhaitait lui venir en aide. L’Atout était cependant des plus satisfait, intérieurement. Le flegme des deux Trèfles aidait particulièrement la situation qu’il désirait créer : la Métissée se rendrait inévitablement compte qu’il avait raison, ce qui ne ferait qu’attiser sa haine congénital. La haine est, par définition, un sentiment qui pousse à l’instabilité. Et celui qui est instable est aussi très facilement malléable – tel que l’ont compris les Jokers…

La lame s’enfonça un peu plus dans sa gorge, assez pour trancher une mince entaille dans la peau de son cou. Ses doigts fourmillaient d’envie d’arracher l’arme des mains peu délicates, mais Cherry se contint. À la place, il enfonça ses ongles à travers son pantalon de toile, jusque dans sa chair. La brulure apaisante qui se dégagea de la blessure rassura l’Arcane : les mortels ne pouvaient pas lui faire plus de mal qu’il était capable de s’en faire lui-même. Ce comportement masochiste, la Cinquième Lame le reproduisait à chaque fois qu’il était blessé, même faiblement. C’était une façon comme une autre de se souvenir de sa propre immortalité, de son statut de plus-que-mortel. Il retira doucement ses doigts de ses cuisses, sentant au même moment les plaies se refermer, puis colla fermement ses deux bras le long de son corps.

Sa jambe entra à nouveau en contact avec celle de la damoiselle, lui signifiant clairement de déguerpir – et de ne surtout PAS commencer à jacasser avec les deux Purs… S’il avait été à sa place, il aurait seulement envoyé en l’air sa main en un geste grossier envers eux et aurait fiché le camp. Non, en fait, il aurait simplement franchit le mince voile entre Decenta Emdor et le territoire des Atouts… Suivant leurs cours, ses pensées divaguèrent naturellement vers Nuika et ses trois plaisants gardiens – la Papesse, l’Impératrice et l’Amoureux. Une fièvre brûlante envahit violement son corps, rappelant à son service ce qui faisait son appartenance à la race masculine, et pour cause : son assaillante était maintenant sensiblement collée contre son dos. Peut-être l’Arcane avait-elle reculée inconsciemment – ou alors fut-ce la Métissée qui avait raffermi sa prise?

D’un pas intentionnellement mal assuré, Cherry obligea la jeune femme à augmenter la cadence, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent de l’autre côté du mur, dans le corridor. Son rythme cardiaque, qui s’était affolé quelques secondes plus tôt, retrouvait son rythme normal. Étrange, qu’après tant d’années, le contact Cartien lui fasse toujours le même effet…
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Mer 3 Sep 2008 - 22:08

Alia, en apparence celle qui menait la danse, s'était bel et bien laissée mener jusque dans le couloir, hors de portée des deux Trèfles, par l'homme aux cheveux violacés. Et pourtant … Et pourtant elle n'était pas de nature passive. Et pourtant elle n'était pas du genre à se laisser dicter sa conduite. Alors pourquoi se laisser guider ainsi ?

Encore quelques pas. Les Trèfles sont loin maintenant. Alia est seule, seule avec cet homme dans un corridor désert, bizarrement préservé, bizarrement silencieux, comme une poche de temps arrêté au milieu du massacre.

La jeune femme fait cesser le bruit de ses pas contre le sol, stoppant son "prisonnier" avec elle.

Brutalement elle plaque Cherry contre le mur et lui appuie de nouveau sa lame contre la gorge. Mais cette fois ce n'est pas pour jouer.


"Qu'est-ce que tu cherches ? Qu'espères-tu gagner en m'aidant ?" souffle-t-elle entre ses dents serrées.

La méfiance. C'est grâce à cela qu'elle avait toujours vécu.
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Ven 5 Sep 2008 - 3:13

Un son rompit le silence. Un bruit sec dans la paix, que seule avait troublé le murmure hargneux d’une guerrière, quelques poussières de temps auparavant. Un claquement entre deux doigts, longs et fins tels d’oblongues pattes d’araignées. Une déflagration à échelle miniature, que le Pape avait produit du bout du pouce et du majeur, d’avantage pour la forme que pour l’usage, car l’usage se limitait à sa volonté seule. Le coutelas se désagrégea, ne laissant comme souvenir qu’une mince ligne écarlate dans la chair tendre de l’Arcane, qui ne tarda d’ailleurs pas à disparaître. Un sourire moqueur étala la raillerie sur son faciès en trois battements de cils, tandis que ses pupilles venaient loger leur regard sondeur dans celui de l’assaillante désarmée. Sa voix mielleuse s’échappa d’entre ses lèvres, lèvres dont il avait tendance à abuser en présence féminine :

« Mais qui t’a-t-il dit que je cherchais à t’aider? Au contraire, je dirais que tu m’as aidé… »

La Cerise glissa une main derrière son dos, à la recherche d’une pochette contenant son opium fruité, baie vermillonne de son cœur, de son nom… Le fruit glissa rapidement des doigts à la bouche, jusqu’aux dents et à la langue, tout en laissant pendre nonchalamment sa jumelle non consommé en travers du menton de leur vorace amateur. Il croisa les bras derrière sa tête, dans un mouvement provocateur parfaitement calculé. Naturellement, l’aspect mignon et enfantin que prenait Cherry lorsqu’il dégustait ses drupes venait casser la posture, d’une façon aussi naturelle qu’elle était en fait artificielle. Comment Alia pouvait-elle se méfier – ou même avoir peur – d’un grand gamin à l’air angélique, pur et innocent comme la Cinquième Lame? Peut-être présentait-elle que monsieur n’était justement pas aussi candide qu’il voulait bien le faire croire. Que sa vraie drogue, malgré ses propres dires, se tenait devant lui en ce moment même, et non pas dans sa bouche.

« Je suppose qu’il est inutile que je te demande ton prénom… »

Ses yeux valsèrent vers le sol, faisant mine d’être très déçu. Une de ses mains s’allongea vers sa bouche et tira fermement sur la tige pendante pour la détacher de son bec, tout en capturant les restes du défunt bigarreau dans sa paume. Le mort alla retrouver ses congénères dans le cimetière improvisé dans la chemise de l’Atout. Il considéra un moment l’autre fruit, celui toujours vivant, avant de le tendre à quelques centimètres du nez de la demoiselle ombrageuse.

« Tu en veux? », demanda-t-il sur un ton aussi infantile que sincère.
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Serra Ombrenuit le Dim 7 Sep 2008 - 1:12

Désarçonnée par le comportement inattendu de Cherry, Alia resta figée à contempler d'un air ahuri le fruit qui s'agitait doucement devant elle. Encore une fois, la situation lui échappait, tout comme la lame qu'elle tenait encore quelques secondes auparavant. Avec un temps de retard, son cerveau lui fournit une explication plausible au phénomène : le couteau étant sorti de nulle part, il avait du être matérialisé par un pouvoir de l'homme, qui par conséquent avait pu le faire disparaître à sa guise. Une pensée sans importance traversa l'espace d'un instant fugace son esprit encore brumeux. Serra, cette femme qui les avait tous guidé ici, disposait d'un tel pouvoir … L'homme était donc un Cœur-Trèfle.

Cherry était véritablement … désarmant. À tous les sens du terme. Son comportement semblait osciller entre sérieux et futilité avec une facilité déconcertante, et son regard … Son regard semblait vous vriller jusqu'au fond de votre âme.

Il n'avait pas cherché à l'aider, mais à s'aider lui-même. Logique. Cela rassurait Alia, quelque part, car elle se retrouvait devant quelque chose qui suivait la même logique qu'elle.

Elle se détourna et fit quelque pas, tournant le dos à Cherry. Bien évidemment, elle ne faisait cela que parce qu'elle se pensait capable de réagir à temps pour se défendre si l'homme derrière elle tentait la moindre attaque. Non pas qu'elle s'attende à une telle manœuvre de sa part, non, c'était seulement de l'habitude. Elle avait vécu durement, plus sans doute qu'elle ne l'aurait fait si elle avait habité dans l'un des villages du continent Métissé, mais elle s'était elle-même exclue de cette "société" …


"Alia."


Les yeux baissés, elle ne laissait voir que son dos à Cherry.

"Je m'appelle Alia."


Elle hésita, puis

"Et vous ? Sakuranbo est-il votre vrai nom ?"
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Cherry le Lun 8 Sep 2008 - 1:55

Le fruit dédaigné éclata en un minuscule feu d’artifice écarlate aux pieds de l’Atout, après que celui-ci l’eut – volontairement – échappé, sous le coup d’une forte émotion. Sa lèvre tremblait doucement et ses yeux étaient baignés d’eau salée. Un gémissement plaintif se fraya un chemin du fond de sa gorge jusqu’à ses dents épileptiques. Ses genoux se dérobèrent sous lui et Cherry s’effondra mollement contre le mur.

Alia... », murmura-t-il avec désespoir, « Alia... Ma chère sœur... ». Ses sanglots se turent mais les larmes continuèrent de couler à travers les cheveux plaqués contre son visage. Sa main essuya l’ondée de sa chemise, avec un soupir à fendre l’âme. Un sourire triste s’incrusta dans sa figure à l’intention d’Alia – la vraie.

« Excuse-moi... Ce n’est pas le moment de faire le sentimental... ». Il passa une main dans sa chevelure et la ramena à son emplacement originel. « Tu as le même prénom que ma petite sœur – les Jokers aient son âme. Elle a été violée et battue à mort par un escadron Cœur, derrière notre maison même... ». Cheryri hocha la tête, hargneux envers les meurtriers de sa petite sœur – laquelle n’avait bien sur jamais existée.

Ainsi, tandis que mister Sakuranbo était en proie à de douloureux souvenirs, le Pape observait la scène méthodiquement. Le but de la partie était d’une difficulté saisissante à obtenir : il fallait être patient et faire tomber les bonnes cartes au bon moment. La donne était différente à chaque rencontre, même si certains traits de caractères majeurs pouvaient séparer la gente féminine en différentes catégories – joueuses, romantiques, émotives, etc. La plupart du temps, Cherry se contentait de faire ce qu’on voulait qu’il fasse, c'est-à-dire être aux petits oignons avec la damoiselle. Il lui arrivait cependant de monter de véritables stratégies, pour les femmes difficiles – ou mariées – auprès de qui il avait un grand faible. Les autres, celles qui refusaient tout simplement sa compagnie, parce qu’elles le haïssaient en général ou à cause de leur orientation sexuelle, l’Arcane les laissait tomber.

« Oui, Sakuranbo est mon véritable nom.... » ajouta-t-il, en se souvenant soudainement de la question précédemment posée. Les choses allaient étonnamment bien, fidèles à la première impression que Cherry avait eu de la Métissée. En dix minutes, il l’avait attrapé plusieurs fois dans ses filets, il l’avait relâché et elle s’y était finalement emmêlé elle-même... Un regard abattu assombri le visage de la Cerise, alors qu’elle demandait mélancoliquement : « Je ne dois pas être le seul à avoir souffert de la haine des Purs, n’est-ce pas? ». Le lourd passé d’Alia ne l’intéressait pas outre mesure, mais l’Atout devait faire semblant que ça le passionnait, ou du moins qu’il voulait partager sa douleur... Des pratiques idiotes et totalement féminine en somme. Lorsqu’on est à Rome, on fait comme les romains; lorsque l'on séduit une femme, on agit comme elles...
avatar
Cherry
Le Pape
Le Pape

Masculin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Alia. [CLOS]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum