anipassion.com

Invasion - Drass.

Aller en bas

Invasion - Drass.

Message par Serra Ombrenuit le Ven 4 Juil 2008 - 16:22

Les logements aquatiques ... Les Piques, étant des poissons, traversaient souvent ces endroits. Nager est plus rapide que marcher ...

Mais ils n'avaient pas prévu qu'un Métissé Coeur-Carreau viendrait. Les Dragons ... Ils possédaient le pouvoir d'électricité. Et l'eau conduit celle-ci.

Drass en était un. Et il était aux logements aquatiques de la capitale Pique. Il avait juré obéissance à Serra peut-être plus parce que son projet était 'fun" que pour autre chose, mais maintenant qu'il s'était engagé, il la suivrait jusqu'au bout du monde. Et là, en l'occurrence, il avait l'occasion de faire un "strike" ...

Il plongea son doigt dans l'eau. Et activa son pouvoir. Il ne pria même pas pour tous ceux qui étaient dans l'eau à ce moment-là ...
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Jeu 17 Juil 2008 - 0:35

Il avait cogité un moment avant de trouver une cible. Ce petit métissé qui lui avait envoyé une décharge électrique dans le pied allait payer. C'était simple de retracer le chemin de la foudre... c'est que ça mettais un sacré bazar dans les électrons et les ions ces trucs-là... D'abord dans le sol, puis dans l'eau, Sxib traquait sa proie...

Drass allait justement repartir chercher un autre point d'eau ou tremper ses doigts quand Sxib surgit de l'eau juste derrière lui dans une grande gerbe d'eau. Il lui arriva dessus d'un bond, créant une grande faux au passage, l'abattant sur sa victime.
Court, clair et rapide. Voilà ce qui allait se passer si ce Métissé allait gentiment se laisser tuer...
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Serra Ombrenuit le Lun 21 Juil 2008 - 0:00

Mais le petit Métissé n’allait pas se laisser « killer » aussi facilement, non. C’est ainsi que, tandis qu’une masse informe bondissait sur lui, Drass, saisit par un sens instinctif profondément ancré chez les Métissés, fit un roulé-boulé sur le côté. Une larme énorme, sortit elle aussi de nul part, s’écrasa à quelques centimètres de lui : il s’en était fallu de peu!… Un coup d’œil rapide à ses doigts mit fin à ses doutes, la douleur sourde qui s’en dégageaient aussi d’ailleurs… Drass laissa échapper un hoquet de surprise en voyant son majeur et son annuaire droit, sectionnés à la deuxième jointure, rouler vers les pieds de son assaillant. La plaie ne saignait pas, comme déjà cicatrisée. Un hurlement terrifié retentit derrière le Métissé et un mouvement de panique se propulsa en travers de la foule terrifié, tant par la nature de l’arrivant que par le gigantisme de son arme…

Choqué, mais néanmoins toujours de la partie, le Cœur-Carreau usa de ses pouvoirs pour se dissocier dans l’air et se téléporta une centaine de mètres plus loin, au bout du couloir. Il pensait avoir affaire à une espèce particulièrement exécrable de Pique… Ses doigts, ceux encore présents du moins, se portèrent à sa bouche, de façon à produire un sifflement fort, clair et distinct, même parmi le vacarme qui régnait dans l’immeuble. Un sourire horrible lui déchira le visage, parsemé de canines beaucoup trop aiguisées pour un être humain normal. Il adressa à son agresseur de douces paroles, qui se voulaient ses dernières, d’une voix grave emplie de malice :


« T’as eu tort d’t’en prendre à moi, mec. T’vas regretter l’jour où ta sal*** d’mère t’as mis au monde! »

Sur ce, quatre de ses camarades traversèrent la grande fenêtre derrière lui, quatre énormes dragons fonçant à vive allure vers Sxib. Drass lui-même fondit son propre squelette en une bête de cauchemars aux yeux brillants. Il existait une légende Métissée selon laquelle les dragons avaient des pierres précieuses au fond des yeux, ce qui leur auraient donné toutes ses teintes, de l’or à l’argent, en passant par le saphir, l’émeraude et le rubis. Drass était du genre Agate, dragon ambré, avec, comme dans la fable, deux pierres au fond du crâne…
avatar
Serra Ombrenuit
Dix de Trèfle/Cœur
Dix de Trèfle/Cœur

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Sam 26 Juil 2008 - 13:24

C'est pas que j'aime pas les dragons mais... j'aime pas les dragons. En particulier ceux qui me foncent dessus avec la ferme intention de me réduire en bouillie. Quand ils sont 5.
Bon. Disponibilité du pouvoir ? 957,8‰ ... Ca devrait suffire. En espérant que ça tienne pendant encore quelques secondes.
Les dragons se sont déployés tout autour de moi, de manière à m'attaquer de tout les côtés à la fois. Bon. J'ai pas que ça à faire. Ils se rapprochent de plus en plus. Je reste immobile, ma faux tombe par terre. Ils se rapprochent de plus en plus. Drass n'est pas parmi eux. Je sais que Drass va tenter de me tuer en passant par le haut. Très bien. Je m'accroupis. Les dragons ne sont plus qu'à quelques dizaines de centimètres de moi. je choisis ce moment pour bondir. Ils ne s'attendaient pas à un si puissant décollage. J'ai déjà défoncé les 3 premiers étages quand je croise Drass, assez étonné de me voir ici.
L'instant où nous nous apercevons sera pour lui une éternité. Il me regarde dans les yeux. Je vois au fond des siens deux agates, donnant une couleur spéciale à ce dragon. Il y a aussi de la surprise dans ses yeux... De la peur aussi. Lui voit dans les miens une lueur rouge vif. Normal, c'est ma couleur naturelle. Le rouge envahit progressivement toute sa vision, il n'arrive pas à détacher son regard de cette couleur si attirante. Ce rouge devient noir. Tout son être devient noir. Il ressent le noir dans sa chair, son sang, ses organes, son corps, son coeur, son âme. Le noir écrase tout. Le noir envahit tout. Le noir prend tout.


*Je n'ai pas de mère...*

Plus tard on retrouvera un corps écumant, les yeux devenu sombre, sans aucune couleur, agité de spasmes, une expression de terreur sur le visage. Deux agates coulant de sang gisaient à côté du corps. On n'a jamais pu le calmer. Ni l'enterrer. Il a fini à l'asile. Bien fait pour lui.
Bref, je continue ma montée en flèche. 5°, 6° étage... Je perce les plafonds comme s'ils étaient en papier. Les 4 dragons me suivent, toujours derrière moi. J'arrive à l'air libre, sans pour autant ralentir. Les dragons sortent à leur tour. Suffisamment haut dans le ciel, je me ralentis et me laisse rattraper. Quatre gueules pleines de crocs venant pour déchirer votre chair, c'est assez impressionnant il faut dire.
Je retombe sur le toit du bâtiment, contemplant mon "oeuvre". Au-dessus de moi, j'ai réussi à maintenir en l'air le corps des quatre dragons, avec lesquels l'ai formé le symbole des Piques. Pour être assez visible, les dragons se mordent mutuellement la queue. L'ensemble dégouline de sang. Je pense le message assez clair pour les Métissés. les Piques ne doivent pas disparaître...
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Sam 26 Juil 2008 - 20:07

Une silhouette se découpait sur le ciel noir de fumée, ses contours d'un blanc immaculés tranchant avec le paysage alentour. Si ce qu'il observait depuis le toit où il était perché pouvait porter le nom de paysage. Un paysage est en général une vue enchanteresse, captivante, qui vous attire et vous donne envie de vous arrêter et de le contempler longuement pour qu'il continu à chasser vos petits soucis. Non ce n'était un paysage comme la plupart des personnes se complaisent à en imaginer, celui-ci semblait plutôt tiré d'un tableau dément montrant le jugement dernier et toutes les âmes pêcheresses se tortillant dans les affres de l'agonie et de l'épouvante, ce paysage n'offrait nul quiétude si ce n'est celui du repos éternel, nul ne pouvait admirer un tel pandémonium. Et pourtant.

La forme fantasmagorique restait perchée tout là haut, surplombant les flammes et les rivieres de sang, semblant orchestrer cette lancinante symphonie de cris et de pleurs, dans l'indifference de toutes vies si éphémeres et si vaines qui dîsparaissaient en un incessant balais. Seul un esprit malade pouvait rester indifférent devant cette grotesque parodie de spectacle. Mais lui s'y complésait, chaque vie qui disparaissait irrémédiablement, ce petit drame qui paraissait si dispropotionné vue d'en bas, chaque cris de désespoir, ces mots du coeur qui n'existaient pas, chacune de ces chose qui font que la destruction prend le pas sur l'existance semblait le réjouire. Il n'était pas malade, il était brisé, et chaque horreurs à ses pieds le faisait exulter car c'était elle qu'il détruisait, et chaque horreur à ses pieds le faisait souffrir car c'était elle qu'il détruisait.

C'était instinctif, il devait le faire, sa concsience dégénérée l'y poussait, inexorablement. Si sa raison n'avait pas était aussi embuée il aurait compris certaines choses à ce moment. Il se serait rendu compte que son attitude ressamblait étrangement à la sienne, il se serait rappellé qu'il avait souhaité qu'elle soit libérée quitte à prendre ses souffrances sur lui. Il aurait compris que la seul chose qu'il avait à lui repprocher c'était de ne pas lui avoir fait assez confiance, mais comment faire alors qu'il doutait déjâ de lui-même.

L'être fantomatique retourna son regard vers le ciel où se débattaîent les dragons. C'était une bande d'incapable, ils étaient inutiles, personne ne trouverait grâce à ces yeux. Il écouta son envie de tuer. Les quatres métissés éclatèrent litterralement dans le ciel, retombant dans une cascade pourpre. Ca l'avait calmé. Pour le moment. Son regard se posa sur l'être qui avait terassé les métissés. Il l'intriguait, il avait vu de quel pouvoir il avait fait montre, ce ne pouvait être une carte comme les autres. C'était un atout, c'était la seul explication à sa puissance et au frisson de dégout qui l'avait parcouru lorsqu'il l'avait vu.

C'était assez facile à prouver. L'atout regardait vers le ciel tentant vainement de comprendre comment les métissés avaient perient, il ne vit pas arriver la vague de feu qui s'abbatit sur le bâtiment, l'embrasant comme une torche. Mais lui n'avait rien, il se trouvait au milieux des flammes dansantes et venait de s'apercevoir de la présence de l'homme en blanc. Celui-ci n'avait pas bougé, si l'atout voulait fuir rien ne pourrait l'en empêcher, dans le cas contraire il viendrait.

Et la partie reprenait. Un mince sourire étira les lèvres de Mickaël.
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Dim 27 Juil 2008 - 23:57

C'est moi ou il fait chaud tout d'un coup ? Non en fait je crois que ce sont les flammes qui ont embrasé le bâtiment. En espérant qu'il tienne un peu debout, j'ai pas vraiment envie de me faire ensevelir là-dessous.
Qui a fait ça ? Oh. Peut-être l'homme en blanc là-haut. Non... Impossible. Ca ne peut pas être lui ? Pourquoi viendrait-il ici ?! Un Joker chez les simples cartes ?! Le Joker Blanc dans un royaume noir ?! Ainsi cette guerre était voulue ?
Pourquoi a-t-il tenté de me faire brûler ? Il ne sait toujours pas que je suis immortel ou quoi ? Ou peut-être m'a-t-il oublié ?


"Mais qui voilà ! Le petit Mikaël en personne ! Un Joker parmi les mortels quel honneur !"

Pour plus d'effet je fais une révérence. De quoi l'émoustiller un peu.
Il me paraît assez étrange. Disons énervé et heureux à la fois. Va savoir pourquoi...
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Jeu 31 Juil 2008 - 17:56

En un instant Mickaël disparut et se retrouva sur le toit en proie aux flammes, face à l'atout. Il l'avait appellé le petit Mickaël, une provocation gratuite. Mais le joker ne s'était pas emporté, "petit Mickaël" deux mots d'une phrase, une simple phrase, mais il en révait encore certaine nuits et cela le répulsait encore. Alors non il ne s'était pas énervé, malgrés l'attente évidente de l'atout, ce therme ne soulevait en lui qu'une sourde peur enfantine. Tout comme cet être, il le révulsait et l'attirait en même temps, de la même façon que le feu nous attire et nous effraye.

"Un mortel ? Je n'en vois pas ici, atout."

Il avait craché ce mot comme une insulte, les atouts étaient d'ailleur une injure à ses yeux.

"Je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi avoir aider ces piques, protéger l'oeuvre d'un Joker ? N'est ce pas contraire à vos habitudes..."

Il songea un instant à l'étrangeté de ces mots. Un terme si banal, habitude, qui recelais tant de misere.

"Alors quel but poursuivez vous ?"
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Sam 2 Aoû 2008 - 23:39

Atout ? Il me prend pour un Atout ? Quel affront ! Moi, Sxib, le demi-joker, son côté maléfique, je suis un Atout ?! Quelle injure de sa part !

"Ne pense pas, Miki, que tout les Atouts agissent ensemble... j'ai eu pitié des Piques, pourquoi ne les aiderais-je pas ?
Tu me demandes où sont les mortels ?"

Très rapidement, je pense même qu'il ne m'a pas vu venir, je me retrouve devant lui, à quelques micromètres de son visage, arborant un sourire particulièrement sadique, mes yeux rouges plongés dans ses yeux blancs.

"N'oublie pas que toi-même, tu es déjà..."

Et là je m'arrête. D'un coup. J'ai senti... non... il n'aurait pas...

"MWAHAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!"

Et voilà je me retrouve par terre à mourir de rire. Tu parles d'un joker...
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Mar 5 Aoû 2008 - 16:13

Cet être immonde se tordait à ses pieds, le Joker aurait souhaité que ce fut de souffrance mais apparemment il se tordait vraiment de rire, comme s'il avait vu quelque chose de particulièrement drôle. Cet être n'avait pas vraiment le même sens de l'humour que la plupart des cartes, peut être était-ce parcequ'il était un atout ? Mais une petite voix lui soufflait timidement, il ne l'écoutait pas, il fallait repousser l'échéance, ne pas écouter ce qu'il avait compris tout au fond dès l'instant où il avait vu, l'atout, non pas l'atout..., il refoula une fois de plus son instinct qui lui soufflait inlassablement cet sensation dérangeante...

D'une certaine façon il l'avait compris, sinon il n'aurait pas essayer de l'ignorer. Tenter de rester aveugle et sourd au monde qui nous entour est une réaction classique à la peur ou à la culpabilité, mais cette même peur ne vient elle pas du fait que l'on sache déjà de quoi on voulait se dissimuler ? Le problème n'était plus la compréhension mais l'acceptation. Il se trouve malheureusement que lorsqu'on rouvre les yeux le monde est toujours là, il semble vous attendre, suintant et brûlant. Vous ne pouvez fuir.

Cette réminiscence qu'il craignait tant arriva avec un temps de retard, il venait de comprendre.
Qui pouvait l'appeler le petit Mickaël ? Qui savait qu'il était déjà mort une fois de trop ?
Et ces yeux rouges qui hantaient son esprit, cette sensation de répulsion et de familiarité ?
Cet être désincarné et sans nom.
Ce n'était pas un atout, c'était... lui ?

Ne parraisait il pas impossible que cet être puisse ressurgir du néant oû il aurait du s'abîmer ? A vrai dire ce n'était pas vraiment la principal préoccupation de MIckaël en cet instant, c'était plutôt la manière de le renvoyer à l'éternel vacuitée de la mort qui l'occuper, de quelle façon il allait écraser ce ver qui se tortillait à ses pieds ? Le fait que Sxib fut tout aussi immortel que lui ne l'interressait pas vraiment non plus. En fait la seul chose qui l'interressait était la mort de Sxib. On aurait pu dire qu'il était aveuglait par la rage ?
Et bien ç'aurait était totalement faux. Mickaël ce sentait étrangement serein, vide ou lassé serait plus approprié, que Sxib eu disparut parraissait vraiment trop beau, il n'y avait jamais vraiment cru, le mal a toujours existé, il est éternel. Il n'y avait qu'un pressant et implacable désir de se débarraser enfin de lui, toute en sachant qu'il n'y parviendrait pas.

Sxib riait toujours par terre.

Un instant plus tard un dragon blanc le surplombait de toute sa hauteur. Sxib cessa de rire. Il y eu un instant de flottement. Puis Mickaël s'abati sur son alter ego.
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Mer 6 Aoû 2008 - 1:11

"MwahAhAAAAAhhhAhaHaahAhAAhaAh.... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!! MAYDAY MAYDAY !!!!"

Bon je vous l'accorde niveau classe ça le fait pas. Enfin quand un dragon vous fonce dessus, ça rentre très bien dans les circonstances. Essayez, vous verrez... Arf le méchant. Il sait que je déteste les dragons. Surtout en blanc. Enfin bon c'est sa signature, il faut pas l'en priver. Bon. Evaluation de la situation. Un dragon me fonce dessus. Nous sommes encerclés par les flammes. L'immeuble sur lequel nous sommes est sur le point de s'effondrer. Pouvoir disponible à 17‰.
C'est la meeeeerde.
Nuage de fumée. Il y a maintenant un gros trou à la place où je me trouvais il y a un instant. Les flammes ont été soufflées par le puissant battement d'ailes. Miki ressort de son trou, voletant.
Ayant adroitement réalisé quelques roues arrières, j'ai miraculeusement pu esquiver ses attaques... Mon pouvoir n'est rien face au sien. Je le sais. Il va falloir ruser... Cette fois il ne s'en sortira pas indemne.


"Alors mon dragounet, ça te fait quoi de me retrouver ? Oui, je suis là, moi, ton côté sombre, collé à toi je sais tout de toi... Mais toi tu ne sais rien de moi ! Je suis plus que toi, je suis ta peur ! Tu as peur de moi n'est-ce pas Miki ? Peur de tout ce que je représente... A moins que je me trompe ? Mais dans ce cas, pourquoi tremblerais-tu comme ça ?"
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Jeu 7 Aoû 2008 - 16:34

Le dragon sembla se diluer dans l'air souillé de la capitale Pique, ses coutours se brouillèrent avant de sembler disparaitre dans le noir du ciel. Mickaël retrouva son apparence humaine, perché sur le toit qui lui avait servit d'observatoire, il surplombait l'immeuble branlant de Sxib et se désinteréssait completement de ce dernier, le joker regardait le vide et avait selon toutes apparences oublié son adversaire.

Peur ? Non pas vraiment. Il y avait bien sur ces relent antique d'angoisse mais rien de comparable à de la peur, c'était plutôt une sorte de souvenir de peur, quelquechose qui remontait depuis les tréfonds oubliés de son enfance. Mickaël chercha quelques secondes avant de trouver ce qu'il ressentait exactement. Du regret ? Il y avait longtemps qu'il n'avait plus ressenti ça, on à du regret quand on se reproche une action, quand quelquechose vous manque, mais cela faisait plus de dix ans qu'il avait coupé touts les ponts qui l'unissait à tout ce qu'il avait jamais eu. Dix ans à parcourir cette île, loin de toutes ces histoires d'Atout et de ces Jokers.

Dix ans à vivre de rancoeur, elle avait enfouie ses racines trés profondemment, il n'avait vécu que pour cette journée, oubliant même parfois pourquois il désirait tant détruire ce peuple, il ce le rappelait alors et replongeais, il en avait même oublié qu'il était un Joker, pas au sens propre du terme bien sure, mais il avait négligé completement le bon déroulement de Decenta, il avait peut être même oeuvrer contre...

Et voilà que Lui revenait de nul part, lui rappelant douloureusement sa véritable place dans ce monde qu'ils avaient construit, une place suprême, la plus lourde tâche qui soit, maintenir ce monde en vie, c'était à Lui et aux Atout que revenaient la fin de tout, les jokers eux devaient lutter pour que Decenta tourne, eternelment...

"Non je n'ai pas peur... pas de toi. Tu n'est que mon ombre, tu n'est rien, tu as essayé d'exister mais tu n'y est parvenu qu'aprés ma mort et même là tu n'es rien. Ce que tu représentes ? Dis moi donc ce que tu représentes... la peur ? la souffrance ? la mort peut-être ?"

Il se rapprocha du bord de l'édifice et plongea son regard dans la ville en ruine en contrebas.

"Regardes donc, et dis moi ce que tu peux être de plus que moi..."
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Ven 8 Aoû 2008 - 2:03

"Ce que j'ai de plus que toi ? Regarde-moi..."

Le Joker consent à cette demande, il est vraiment comme en transe, là. Lui me surplombe sur sa tour, moi je suis sur mon immeuble en feu. Faut d'ailleurs que je me tire avant que ce tas de béton ne s'effondre.

"Voilà ce que je suis plus que toi ! Je suis moins ! Toi, du haut de ta tour blanche, tu dirige tes petits pions, tu fais la guerre des cartes... Moi je vis parmi les humains. Je voyage et regarde la réalité du monde. Toi, tu ne la connais même pas. Tu satisfais tes moindres caprices, tu vies dans un écrin que tu veux blanc ! Moi j'affronte l'enfer, je brûle avec les cartes, je vis, je meurs (enfin plus rarement, hein), je souffre. Toi tu ne connais pas tout ça, tu deviens pourri Mikaël. Tes caprices te rende invivable. Tu reste terré dans ton palais à contempler le monde d'en bas ! A ton avis combien de temps s'est-il passé depuis la création du monde ? Plusieurs centaines de milliers d'années... Mais je suis sûr que pour toi cela n'équivaut qu'à 2 mois tout au plus, je me trompe ?
N'oublie pas que tu ne vaux pas plus qu'une de ces cartes... Tu as été comme eux... Tu as vécu dans la souffrance, tu as du me supporter, m'affronter, mais au final... Tu es mort. Eux, ce sont des cartes... Toi tu n'es qu'un humain. Arrête de jouer un Dieu que tu ne peux pas être."
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Ven 8 Aoû 2008 - 11:15

Le Joker blanc éclata de rire, franchement, il n'avait pas pu se retenir. Ce n'était pas un rire de joie bien evidemment, cela fesait bien longtemps qu'il n'en était plus là, mais que Sxib l'en crois encore capable avait quelquechose de tellement... dérisoire. Ils étaient là tout deux immortel, ennemis séculaires, et l'autre ne trouvait rien de mieux que d'essayer... d'essayer quoi ? De lui faire croire qu'il avait une vie parfaite ? Vraiment pathétique. S'il en était là il était vraiment tombé trés bas, il fallait croire qu'avoir finalement une existence propre ne lui réussisait vraiment pas.

Fut un temps où il était le tortionnaire et le voilà maintenant à ses pieds, annonçant comme la nouvelle du millénaire que lui brulait avec les autres cartes ? Et bien qu'il souffre honnetement en quoi sa pouvait bien le déranger. Mais ce qui était plus risible que tout c'était la façon dont Sxib s'imaginait sa vie, un vrai paradis, il croyait vraiment qu'une fois débarassé de lui il menerait une vie paisible, il se surestimait beaucoup, et se trompait lourdement.

Mickaël n'avait pas remis les pieds chez lui depuis prés de dix ans, il avait passé tout ce temps à errer sur cette île qui devait être la sienne, celle des métissés, une terre de mélange, une promesse d'avenir. La deception fut à la hauteur de ses esperances, partout il n'y avait que la haine des purs, et la peur de tout ceux qui n'étaient que d'une seul couleur. Quelle déchéance... Il avait bel et bien ignoré tout des cartes durant bien longtemps mais ces dix dernieres années il s'était bien rattrapé. Et il ne se fesait plus d'illusion, les cartes étaient pourris, et oui lui aussi l'était.

Et il s'en fichait pas mal à présent, il lui tardait juste que tout ça finisse au plus vite, alors il pourrait enfin se reposer, oui le vrais repos ne se trouve que dans la mort, mais avant il emporterais tout ce qu'il pourrait avec lui, Jokers et Atouts compris.

Mickaël cessa enfin de rire comme un dément et planta ses yeux décolorés, si vide, dans ceux rouges de Sxib.

"Tu es donc si pitoyable au final ?"

Difficile de savoir si ce murmure s'adressait à Sxib ou si il se parlait tout seul.
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Sxib le Ven 8 Aoû 2008 - 22:54

Hey c'est moi qui suis censé rire. J'ai moins de pouvoir... Apparemment j'ai aussi moins d'influence...

"Héhé, Miki, tu oublies que c'est moi qui suis censé être ta moitié sombre ? Tu n'es plus le gentil petit garçon que je connaissais..."

Ca ne sert à rien... Je ne le contrôle plus... Il a gagné cette manche.

"Tu me vois désolé de devoir m'éclipser, mais j'ai des affaires étranges qui m'attendent... Néanmoins j'ai un petit cadeau pour toi avant de partir."

Un petit objet brillant vole de moi à mon alter-ego. Il l'attrape et le regarde. C'est une croix chrétienne †, nouée par une chaîne. Le temps de relever les yeux je ne suis plus là, d'un coup je remonte devant lui, à quelques centimètres, et retombe de l'autre côté de la tour, définitivement.
avatar
Sxib
Joker Renégat

Masculin
Nombre de messages : 42
Localisation : sur un compte... ou un autre...
Date d'inscription : 06/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Miki L. le Mar 9 Sep 2008 - 20:03

Mickaël resta là, regardant en silence la petite croix argentée qui se balançait avec douceur le long de sa chaîne dans un mouvement apaisant et hypnotique. Manifestement une référence à "Dieu", le dieu d'antan, du temps où le temps était encore compté... Sxib avait manifestement voulu lui passer un message à travers cet objet issue de son passé, sûrement quelque ineptie du genre Lui est un dieu pas toi.
Et pourtant... qu'est ce qu'un dieu... Mickaël resta immobile au sommet de sa tour. Il ne s'était jamais vraiment posé la question et pourtant... pourtant il devait bien en êrte un, non ? Un être capable de façonner le monde à sa volonté... ou presque. La réparti lui était venu naturellement mais elle reflétait bien la réalité.

Il eut un geste d'agacement. Cela ne servait à rien d'entrer dans le jeu de ce monstre, il paierait un jour au centuple ce qu'il lui avait fait au moment où il était le plus fort d'eux deux. En attendant il avait autre chose à faire, quelque chose qu'il avait laissé en suspent depuis prés de dix ans et qui ne saurait attendre plus longtemps.

Mickaël jeta un dernier oeil sur la ville et disparut.
avatar
Miki L.
Joker des Métissés

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion - Drass.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum