La fin des cours... *w*

Aller en bas

La fin des cours... *w*

Message par Elia le Ven 19 Sep 2008 - 8:31

Comme tous les samedis, à la sortie d'une école, Elia distribuait des bonbons à une poignée d'enfants, choisis au fil d'une observation régulière, dont elle avait conclu qu'ils étaient assez gourmands pour les apprécier et en redemander à chacun de ses passages, et suffisamment soupçonneux à l'égard de leurs parents pour ne pas leur parler de ces épisodes, par crainte qu'ils ne leur interdisent ce "supplément de goûter" si généreusement offert.

Que les âmes soupçonneuses se rassurent, ces bonbons étaient parfaitement ordinaires, entièrement fabriqués artisanalement par la demoiselle au moyen de miel caramélisé et de divers additifs de sa composition réhaussant le goût et le rendant totalement irrésistible, découverts au fil des expériences.
Elia se servait juste de ces distributions pour, au bout d'un certain nombre, guider ces jeunes personnes vers son étal sur la place du marché, où ces bonbons étaient moins chers que la moyenne locale... Et présentés à côté d'autres produits plus ou moins recommandables par ailleurs, mais les enfants étaient seuls responsables de ce qu'ils achetaient... ^^

Tous étaient là, et la distribution put donc commencer, à raison de trois par personnes. Comme prévu en apparence...
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Dim 16 Nov 2008 - 19:34

[Musique : Triple Baka >=D]

Anata no kokoro wo Bakkyun kyun !


C'était un matin. Un matin comme les autres. Un matin affligeant par sa banalité propre, celui dont on ne se rappellera plus tellement il était interchangeable avec tous les autres. Une matinée d'école ...

Un jeune garçon, lui aussi invisible au milieu de tant d'autres, tentait –vainement- de se créer un chemin dans la cohue qui accompagnait toujours le début des cours. Emporté par la marée humaine, il aurait légitimement pu se demander si, en lâchant les jambes, le courant l'emmènerait simplement dans la cour de son école ; mais au contraire, il essayait plutôt de rester à la surface pour ne pas se faire piétiner. Il n'était pas bien grand, alors la tâche n'en était que moins aisée. Il leva théâtralement une main au-dessus de lui alors qu'il se noyait, et là, un autre garçon attrapa cette main et le sortit de toute cette eau, le sauvant aussi magnifiquement que le naufragé l'avait appelé à l'aide.


"Ah, c'est vraiment des barbares ces gens ... Tu n'es pas blessé ? ,fit le sauveur de Mikado d'une voix triomphante.
- Euh, non. ... Désolé !", répondit ce dernier.

Kiga tsukeba Monitor no maede.
Ohayo !
Shiranai aidani nemuke arawareta ~


Une journée comme une autre.
Un troisième larron vint bientôt se joindre au groupe, lui n'ayant aucun mal à sortir de la mer. Il releva à peine la tête de son livre, et ne dit qu'un seul mot à ses deux camarades :


"Yo."

Et voilà. Les trois acolytes étaient réunis ; les ennuis allaient pouvoir commencer. Yann –le plus grand, et donc le chef, celui qui avait "sauvé Mikado tout à l'heure- s'avança et pointa magistralement un doigt vers le ciel. Cela ne présageait vraiment rien de bon ... Il s'exclama d'une voix claire :

"Aujourd'hui, j'ai eu une idée géniale –
- Oh.
fit Ataru, l'introverti, d'un ton vaguement plaintif.
- Hé, j'ai pas fini !
- Hm ? Tu avais commencé quelque chose ? Excuse-moi, j'étais dans les nuages.
dit Mikado comme une fleur, avec un sourire angélique –impossible de déterminer si c'était vrai ou pas.
- Mais arrêtez un peu ! répondit Yann, terrassé en quelques secondes.

Isogashii noni amae nagara
yoseru ; kotoba ni sasoware ...
~Kimi wa jitsuni BAKA danah !~
Honkide tsuraretah !


- Je t'écoute.
- Alors, c'est simple ! Nous allons former un groupe, et nous empêcherons les faibles de se faire agresser par les forts !
- Quel idéaliste ...
- Je n'ai pas la carrure ...
- Mais euh ! Non, en fait, c'était une blague. On va juste former un groupe. Il faut juste décider du nom.
- Et à quoi ça sert ?
- À rien, Mika. À rien.
- Tais-toi Aka !


Tout en discutant, les trois jeunes gens se dirigeaient vers le hall de l'école. Dans les minutes qui suivaient, ils devraient être en classe s'ils ne désiraient pas avoir de punitions. Il faudrait faire vite ...

- Ça me plaît ! Je suis pour. fit Mika en souriant.
- Très bien ! Et toi Akaru ?
- Je suppose que je n'ai pas le choix. Allez ...
- Yeeah !
s'exclama le chef. Mais on met quoi comme nom ? Parce qu'il faut un nom, un nom, c'est la classe.
- Ouii ! C'est classe !
, et il avait des étoiles dans les yeux.

Kanpeki ni mani awanai,
doushiyoumo nai sono toki,
hirameita nanika ni yori,
suguni akirameta~ !


- Hm~ Je vois pas ... Enfin, déjà j'ai eu l'idée de départ, hé !
- Je vois pas non plus, désolé~ ...
- Je crois que j'en ai un.
- Ah ? Dis ! Allez ! C'est quoi ?
- Comme vous êtes des imbéciles, pourquoi ne pas vous –enfin, nous- appeler ... Triple Baka ?
- Je sais pas ce que ça veut dire, mais j'aime !
- Ça sonne biien !
- Adopté ! Le reste, on voit ça à la récréation, parce que sinon ...
- ... on va être en retard. À toute ! J'ai hâte d'y être.


Les "Triple Baka" se séparèrent, chacun rejoignant sa classe avec quelques excuses, plus nulles les unes que les autres, pour le retard. Chacun –même Akaru- songea aux futures aventures des Triple Baka, qui seraient sans aucun doute remplies d'amitié, de durs dilemmes, de pleurs peut-être ... Mais ils triompheraient toujours. Car ils étaient les gentils. C'est toujours comme ça dans les livres ...

BAKA BAKA BAKA !
Naniga kokomade anata wo ugokasu no ?
(u~go~ka~su~no~)
Michi naru sekai e tobi tatsu kibou nose
BAKA BAKA BAKA
Hokani yarukoto madamada,
arun jyanai ? (takusan no~♪)
Naite, waratte,
okoru koto makasete ne !
Watashi no iro ni shiteageru !


... Et à la récréation, ils se retrouvèrent –pour le meilleur comme pour le pire ..?- autour d'une table rectangulaire de ping-pong. Ils discutèrent un certain temps de leurs rêves pour le groupe, puis l'un finit par lancer :

"Mais ... il nous faudrait un but, non ? Tous les héros ont un but."

Creative na kokoro wa orenai sa,
souwa iukeredo sudeni kuzure teta ♪
~Oi sorewa dame daro ...~


Il y eut un silence froid à la tablée. Ils se regardèrent les uns les autres, et en déduisirent l'évidence : personne n'y avais réfléchi. Enfin, ils devaient le faire maintenant. Chacun se creusa la tête, et aucun trait d'esprit ne sortit de leurs lèvres closes, malheureusement. Que faire ? Le silence se fit insistant. Et soudain, Mikado sortit une idée de nulle part, sans savoir lui-même pourquoi (et pour cause ...) :

"On pourrait faire le tour du monde ?..."

Yann regarda Akaru. Akaru ouvrit de grands yeux –chose assez surprenante la première fois- et regarda Yann. Puis tous deux regardèrent Mikado. Il y eut un nouveau silence, plus court.

"C'est ... génial.
- Tu es génial, Mika ! Grâce à toi, les Triple Baka ont désormais un but ! Nous n'aurons de cesse que de l'accomplir !
-Ah ... Merci !
- Prêtons serment ! Ma vie sur les vôtres !
, s'exclama Yann, qui avait toujours eu un sens théâtral exacerbé.
- Ma vie sur les vôtres !, répondirent en chœur les deux autres.

Naani mata mochinaose ba hora yaruki !
Takusan afureru sunadokei no youni~
Tekito-ni tsukuri ageru ♪


La cloche indiquant la fin de la récréation sonna la fin de la discussion. Mais ce qui devait être dit avait été dit. Ils feraient le tour du monde, et rien ne les en empêcherait désormais. Ils étaient comme ça, les trois acolytes. Leurs parents avaient du mouron à se faire. Bref, ils rejoignirent leurs classes, se vantant presque de faire partie des célèbres Triple Baka pour l'un, songeant avec émerveillement au monde pour un autre, et réfléchissant à ce que feraient les Triple Baka dans tel ou tel livre pour le dernier. Après tout, ils n'avaient jamais été bons à l'école ; le Voyage pourrait faire office d'échappatoire ...? Encore fallait-il que leurs parents les laissent partir. On ne pouvait pas dire que ce fût gagné d'avance ... Mais ils n'y songeaient pas, sur le moment. L'heure était à l'espoir, non au désespoir.

Dakedo nanika monotarizu NETA wo sagashite mitakedo,
chikara tsukite kita ...


Dès qu'ils se retrouvèrent, à la fin de la matinée, la fin des cours donc -car on était samedi, Yann lança à ses deux amis d'une voix forte une apostrophe relativement mémorable, du moins dans le référentiel de l'école :

"Ola, compagnons ! Allons donc nous préparer à affronter les obstacles futurs à notre voyage, pour revenir triomphants et glorieux du tour de Decenta Emdor !"

Les autres élèves regardèrent avec une perplexité mêlée d'une pointe de terreur la scène qui s'ensuivit, semblant venir d'une autre dimension, tandis que Mikado et Akaru le rejoignirent en parlementant sur le même ton. C'était ça, être un héros. Tout le monde les regardait. Ils seraient admirés !...

BAKA BAKA BAKA ! Machibouke nanoni
tenuki toka hidoi yo ...
~hi~do~su~gi~
Honki daseba siawase desyo ☆ Anata nara  ha !?


"Très bien. En attendant, sortons de ce lieu étriqué ne laissant pas s'exprimer nos réelles capacités, à nous, aux Triple Baka !
- Je suis avec vous !"


Et ils sortirent. Sans honte. Les élèves, tout en sortant, se murmuraient leurs angoisses quant à la stabilité mentale du trio, et quant à leurs futures études –il ne manquerait plus que cette bande d'olibrius leur fassent rater leurs études à eux !

BAKA BAKA BAKA ! Yarubeki kotowa,
subete wasure chae (sute chae YO)
Utau, odoru, egaku,
kotoba okuri dasu ...
Watasino tameni ...


Il faisait beau. Tout semblait avec eux, avec leurs rêves, comme si la Dame Noire elle-même leur soufflait que ceux-ci se concrétiseraient un jour ...

OK !


Les Triple Baka restèrent pas très loin de l'école pour parler ensemble de leur futur commun ; Akaru avait délaissé son livre, qui traînait désormais dans un coin de son cartable, chose rare, marquant qu'il ne prenait pas son but à la légère.

"On commence par quel continent ?
- On peut aller voir les Piques, ce sera plus facile, pour nos débuts en tant qu'aventuriers.
- C'est bien vrai. OK pour les Piques ! Je connais quelqu'un qui fait des transports de marchandises entre les Trèfles et les Piques, on embarquera dans son bateau.
- Cool ! Mais ... si il refuse ?
- On n'est pas obligé de lui demander son avis ...
- Ouais. On ira quand même, parce que nous sommes les Triple Baka !
- Hourra pour les Triple Baka !"


Ils éclatèrent de rire, non pas parce qu'ils se trouvaient ridicules, mais juste parce qu'ils étaient heureux, heureux de leur avenir, brillant comme une étoile dans la Nuit sombre, en l'occurrence dans le Ciel ensoleillé propice à la joie.

BAKA BAKA BAKA !
Naniga kokomade anata wo ugokasu no ?
~u~go~ka~su~no~
Michi naru sekai e tobi tatsu kibou nose ...
BAKA BAKA BAKA ! Hokani yarukoto madamada,
arun jyanai ?   (Takusan no~♪)
Naite waratte,
okoru koto makasete ne !


Ils avisèrent une jeune fille au cheveux courts, brun clair, et s'aperçurent qu'ils l'avaient déjà vue. Tous les samedis, elle distribuait des bonbons aux enfants à la sortie. Aucun d'eux n'avait jamais pu s'approcher suffisamment pour, mais chacun le savait. Mikado demanda à voix basse :

"On fait quoi ? On en demande ?
- Ce n'est pas très po –
- On y va !, fit Yann en coupant Akaru, Car après tout nous sommes les Triple Baka !"


Il dit ça comme si cela justifiait tout –ce qui, pour lui, était une vérité. Ils sourirent, et s'approchèrent de la demoiselle. Car ce jour-ci, allez savoir pourquoi, les autres élèves préféraient ne pas être vus avec le groupe ... Ils ouvrirent donc le passage à contrecoeur. Comme c'était un bon orateur, ils laissèrent le pus grand, le chef, à savoir Yann évidemment, parler. Celui-ci s'avança, tandis que les deux autres restaient un peu en retrait, juste assez pour faire comprendre que c'était Yann qui parlait, mais qu'ils faisaient partie de son groupe. Il s'adressa à elle en ces termes singuliers :

"Ola, gente demoiselle ! Nous trois sommes les Triple Baka et, avant de commencer notre périple pour parcourir la totalité de Decenta Emdor, nous espérons recevoir de votre douce main ces pastilles sucrées si délicieuses que vous distribuez toujours à cette heure !"

Mikado se demanda soudain où il avait appris à parler comme ça, le chef. Enfin, cela n'avait aucune importance ...

... Une journée banale, en somme ...?


BAKA BAKA BAKA ! Machibouke nanoni,
tenuki toka hidoi yo ...
~hi~do~su~gi~
Honki daseba siawase desyo ☆ Anata nara ...

BAKA BAKA BAKA ! Yarubeki kotowa,
subete wasure cyae (sute cyae YO) 
Utau, odoru, egaku,
kotoba okuri dasu ...
Anata no iro ni ... shiteageru !


Dernière édition par Mikado le Mar 18 Nov 2008 - 16:56, édité 2 fois
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Mar 18 Nov 2008 - 10:32

Elia considéra un instant l'individu qui venait de prendre la parole, se demandant quelle était la meilleure réaction à avoir et récapitulant ses maigres connaissances sur les enfants. Elle savait qu'ils se vexaient facilement, s'excitaient énormément au sujet de quelque chose avant de l'oublier tout de suite après, avaient un attrait certain pour les mondes imaginaires, et étaient nettement plus naïfs que leurs congénères plus âgés. On devait pouvoir faire quelque chose avec tout ça.

En l'occurence, un petit bout de chou tout mignon était en train de lui expliquer qu'il allait faire le tour de ce monde cruel et raciste avec une paire d'amis... Après tout, pourquoi pas ! Elia, entrant dans leur jeu, se mit donc à fouiller dans sa poche d'un geste théâtral et en sortit six petits bonbons au miel qu'elle distribua entre les membres du groupe en s'exclamant :

"Eh bien allez donc, mes enfants, et les Jokers vous gardent et vous protègent tout au long de votre périple !"

Mais, poussée par la curiosité ainsi que peut-être une tendance sadique à vouloir éprouver leurs rêves d'enfants, elle ne put résister à la tentation de demander :

"Mais dites-moi, comment allez-vous vous y prendre ?"
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Dim 30 Nov 2008 - 17:14

[Désolée du pitit post, et du retard ^^']

C'était gagné, les Triple Baka avaient réussi à obtenir les "pastilles sucrées". La demoiselle les encouragea même à continuer leur aventure (ou plutôt à la commencer). Elle finit par leur demander vicieusement comment allaient-ils procéder, par contre ...

Yann, toujours devant les deux autres, quêta brièvement une aide, un appui, un soutien ! pour savoir si il devait lui dire ou pas. Mikado et Akaru se regardèrent, et ensemble, se tournèrent vers leur chef, l'air de dire : "Vas-y, on te soutient de loin, chef !". Avec un soupir intérieur, Yann mit son cerveau en marche pour trouver une réponse ... Celle-ci finit par se faire : oui. Après tout, la fille ne leur avait-elle pas donné ce qu'ils voulaient ? Elle ne pouvait pas être foncièrement mauvaise. De plus, il entendait presque Mikado penser "Et puis, sinon, ce serait très impoli de pas lui dire !". Alors, il s'approcha un peu plus, et dit à Elia d'un ton confidentiel, donc plus bas :


"C'est un secret, mais je vais vous le dire. J'ai des "relations" avec un marchand, qui transporte souvent des marchandises vers le territoire Pique. Nous allons donc entrer clandestinement dans sa flotte, et à nous l'aventure !"

Il avait dit tout cela sur le ton le plus sérieux qu'il possédait.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Dim 7 Déc 2008 - 10:44

[Pas grave, moi aussi j'ai des choses à faire dans la vie ;)]

Elia considéra l'enfant d'un ton grave en se disant que c'était tout à fait possible qu'il ait réellement de tels moyens à sa disposition et en plaignant ses parents. Puis elle ajouta :

"Et pour la suite du voyage ?"

A ce moment-ci, un petit groupe d'autres écoliers lui tira la manche, et elle s'empressa de leur distribuer une poignée de pastilles d'un bleu suspect avant de se retourner vers les Triple Baka.

Ce faisant, elle évalua rapidement ses réserves de bonbons : à vue de nez, il lui restait environ une demi-heure de distribution. Elle avait largement le temps d'étudier la situation de ces petits bonhommes...
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Mer 10 Déc 2008 - 17:18

La réponse de Yann ne sembla pas satisfaire la fille. Dommage ... Car elle devrait s'en contenter ! Il s'apprêta à répondre quelque chose, mais elle mit la conversation en pause pour quelques secondes, pour la distribution. Quand elle revint vers eux, Yann avait lancé un regard significatif à Mikado et à Akaru ; et il lui répondit :

"Après ? Après, nous verrons bien."

Akaru renchérit :

"Si tout est déjà prévu d'avance, ce n'est plus amusant."

Et Mikado finit :

"On peut vivre au jour le jour, non ? Juste regarder devant soi, et vivre pleinement sa vie ..."

Si Yann avait écouté plus attentivement Mikado, il aurait fini par être jaloux de la manière dont il l'avait dit, avec juste un petit sourire confiant. Mais il était occupé à ses propres pensées à ce moment-là, alors il ne lui reprocha point ce manque de respect envers son nouveau chef.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Mar 6 Jan 2009 - 19:19

Elia réfléchit et reconnut que la chose avait ses côtés tentants. Puis se reprit : par Maka, c'était des enfants de primaire enfin ! Et leurs cours ? Et leurs parents ?

Elle se dit finalement que les enfants avaient des décisions sujettes à changements incessants, et que cette lubie finirait par leur passer si jamais ils restaient une semaine sans s'y mettre.

Dans le doute, elle s'enquit sur ce point :

"Et vous comptez partir quand ?"
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Sam 17 Jan 2009 - 18:18

Sans se concerter, les trois répondirent en chœur :

"Aujourd'hui !!!"

Le pire était qu'ils en étaient convaincus. Et les Triple Baka semblaient effectivement capables de le faire. Cela avait quelque chose de terrifiant en y repensant ... Inconscience totale ou volonté inébranlable ? Cela, on le saura que plus tard s'ils y parviennent.

"Il faut battre le fer tant qu'il est chaud ! De plus le bateau part ce soir. Sinon, on sera obligés d'attendre ... un certain temps et cela ne me conviendrait pas. Et vous autres ?"


Yann était partageur de vedette ...? Première nouvelle. Akaru saisit la question au vol et répondit :

"Bien sûr !
-Evidemment !"
, s'exclama Mikado presque en même temps –mais Akaru restait le plus rapide !...

Les trois acolytes regardaient Elia dans les yeux. Cela devait être intimidant ? Mikado de ses grands yeux bleus, Akaru et son regard jaune pâle, et Yann de ses yeux rouges ... Intéressante palette. Ils étaient vraiment spéciaux, ceux-là ... Même en couleur de cheveux, ils détonnaient : Mikado était roux, Akaru blond et Yann avait des cheveux entre le brun et le rouge foncé. On les remarquait dans la foule, pour ainsi dire. Pas forcément un par un ; mais les trois ensembles ...

Et les trois ensembles regardaient leur interlocutrice droit dans les yeux.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Lun 19 Jan 2009 - 9:21

Elia soupira devant les trois regards grave en essayant que ça ne s'entende pas trop. Dans sa tête, un petit ange et un petit démon assis devant une console de jeu pique jouaient avec moults grommellements à un jeu complexe dans lequel deux personnages se lançaient une quantité appréciable de coups de poings et de coups de pieds en poussant des cris bestiaux, l'enjeu de la "bataille" étant le suivant :

-Le démon suggérait que de tels drames survenaient tous les jours dans le monde, et que s'en préoccuper ne faisait pas avancer les affaires. Selon lui, il était indubitable que la voie du salut pour Elia était de souhaiter bonne chance aux enfants et d'aller s'occuper du reste de ses distributions avant de finir sa journée par une bonne nuit de sommeil. Ce dernier point étant capital.

-L'ange, quand à lui, qui était à l'origine du mode de combat civilisé qu'ils employaient présentement (et que le démon avait accepté parce qu'il était certain de gagner, étant donné que, tous les parents d'élèves vous le diront, les jeux vidéo sont l'œuvre de Satan), pensait qu'Elia devait suivre la voie du Bien, même par le chemin caillouteux. En langage moins cryptique, elle devait en gros accompagner ces pauvres enfants dans leur quête afin d'éviter qu'ils ne se fassent du mal, en prévenant les parents si l'occasion s'en présentait, et, si ils refusaient son aide, tout faire pour les arrêter.

Le combat était rude. Les rectangles verts en haut de l'écran avaient atteint un seuil critique et clignotaient dans le rouge, et l'issue du combat était proche. C'est alors que l'ange, dans un geste désespéré, se fit hara-kiri avec son épée pour enrayer la progression du mal appuya sur tous les boutons de la manette de jeu un peu au hasard en s'en remettant aux Dieux.
C'est alors que, sur l'écran du téléviseur, un immense rai de lumière tomba du ciel sur le personnage de l'ange. Celui-ci vit sa taille doubler, ses points de vie remonter au maximum, son nombre d'échecs revenir à zéro, son nom se changer en "Chucky", et une barbe rousse lui pousser. Sous l'oeil effaré du démon, son propre personnage échappa au contrôle de la manette et s'enfuit à toute vitesse. Mais le nouveau personnage de l'ange le rattrapa en une milliseconde et l'étala d'un coup de pied circulaire avant d'aller le présenter au shériff local.

"PERFECT", commenta l'écran sobrement.


Le démon hurla au cheat et à la tromperie, mais l'ange prit un air digne et réservé, se prosterna, se signa, remercia Dieu, se releva, et écarta son confrère du lieu alors que celui-ci hurlait "JE ME VENGERAIIIII !!!"

[NdA : Des fois, je me demande qui contrôle qui entre moi et le récit...]

*


Avec un sourire, Elia joua avec une discrétion ostensible avec un paquet de bonbons au miel.

"Et... Ce serait possible de négocier de vous accompagner ?"
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Lun 23 Fév 2009 - 16:56

La fille réfléchit quelques instants, et finit par demander d'un ton angélique si elle pouvait venir avec la triade. Yann avisa ses principaux arguments, et faillit accepter de suite. Statut de chef obligeant, il dit d'abord :

"Je dois y réfléchir avec mes acolytes."

Les trois se regroupèrent, se baissèrent légèrement et commencèrent à discuter à voix basse.

"Bon, alors on accepte ? Je crois qu'elle a ...
- Des arguments de force ?
, fit Akaru avec un petit sourire cynique montrant qu'il avait absolument compris où Yann voulait en venir.
-Eh ? Pas compris ..."

Yann soupira. Comment voulaient-ils qu'il s'en sorte avec un qui comprenait rien à rien, et un autre qui ne comprenait que trop bien ?! Enfin ...

"Pas grave, Mika. On t'expliquera (peut-être). Bref, on l'accepte oui ou non ?
-Elle a l'air gentil ! Je suis pour !
- Allez, on y va. Pour aussi.
-Okay."


Yann se redressa, comme Mikado et Akaru, s'avança à nouveau vers leur nouvelle membre et lui dit en souriant :


"Bien, nous vous acceptons comme des nôtres ! Je fais les présentations. Je suis Yann ; voilà Akaru et Mikado. Et vous, comment vous nommez-vous, gente demoiselle ?"

Là, c'était vraiment classe. Mikado et son ami ne regrettèrent pas de l'avoir choisi comme leur chef, le Yann.
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Mar 24 Fév 2009 - 11:26

*Eh ben, c'est sans doute l'acte le plus gonflé est stupide de ma vie, mais ça me changera un peu !*

Elia s'inclina légèrement avec un sourire :

"Elia, pour vous servir..."

*...et tenter de limiter les dégâts !*

Il y avait comme une lueur de malice empruntée au renard dans son regard...

[HRP : Bon ben... Je suis pas sûr qu'il y ait encore quelque chose à dire dans ce topic-ci, donc on va peut-être en ouvrir un autre sur le voyage ou son arrivée... Bref on fait quoi maintenant ?]
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Mikado le Mar 24 Fév 2009 - 12:02

[Effectivement, je pense qu'on devrait ouvrir un autre topic ^-^ Plutôt l'arrivée en territoire Pique (même la bande de bras cassés a dû savoir se retenir d'ouvrir le truc rond à la cale xD) ... Je commence le topic ou tu le fais ?]
avatar
Mikado
Joker Rose
Joker Rose

Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Elia le Mer 25 Fév 2009 - 23:22

[A toi l'honneur ;)]
avatar
Elia
Cinq de Trèfle
Cinq de Trèfle

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Là où une c****rie peut être faite
Date d'inscription : 15/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin des cours... *w*

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum